Real Madrid, Barcelone, Juventus: Le projet de la Super League bientôt relancé, Nasser Al Khelaifi dans le viseur

Une nouvelle version du projet de la Super League sera proposé par ces trois grands clubs, le Real Madrid, la Juventus et le FC Barcelone mais aussi avec de nouvelles règles.

Connaissant des difficultés financières au cours des dernières années, les grands clubs européens annonçaient il y’a un an un projet de Super League européenne ayant pour but de concurrencer la Ligue des champions et d’offrir plus de revenus aux grands clubs. Malheureusement, les sanctions de l’UEFA et des supporters très en colère avaient stoppé ce projet pour seulement quelques temps selon les dernières informations du Telegraph.

En effet, l’idée de la Super League refait surface, et cette fois-ci seuls trois clubs (Real Madrid, Barcelone et la Juventus) en tout cas pour l’instant continuent ce projet afin de proposer une nouvelle formule et de nouvelles règles. Ces derniers n’ont jamais abandonné le projet et seraient même prêt à annoncer la nouvelle formule dès la semaine prochaine. Les trois clubs vont essayer cette fois-ci de contrer l’UEFA et de mettre d’accord l’opinion publique précisément les supporters.

L’ancienne version optait l’idée des membres permanents par contre la nouvelle version permettrait à tous les clubs partant ou non d’avoir la chance d’y participer et donc une meilleure équité. L’autre option serait comme celle de la Ligue des champions, les clubs doivent être parmi les premiers au classement de leur championnat, il n’y aura plus d’assurance de jouer la compétition chaque année comme l’avait proposé l’ancienne version. Jeudi prochain lors du sommet du l’industrie, le président de la Juventus Turin Andrea Agnelli prendra la parole pour exposer toutes les nouvelles propositions de la Super League. En effet, les clubs italiens (Inter, Milan, et Juventus Turin) sont toujours sur le coup ainsi que les clubs espagnoles (Real Madrid, Barcelone, Atletico Madrid) selon le média britannique.

Toutefois, les présidents des trois clubs visent celle du PSG, Nasser Al-Khelaifi très proche de l’UEFA surtout depuis l’annonce de l’idée d’une Super League européenne. L’injustice du fair-play financier a toujours été la cause principale de l’idée d’une Super League, les trois clubs estiment que le PSG est toujours soutenu financièrement par des Etats. Ils ne voudraient pas aussi que le groupe beIN dont Nasser Al-Khelaifi est président soit le sponsor leader de la Ligue des champions. Dans ce projet, la croissance des équipes compétitives surtout dans certains zones comme la ville de Dublin et Luxembourg seront favorisés

 

Publicité

Laisser un commentaire