IMG 20230730 002436
dans

Humilié par le Barça, Carlo Ancelotti accuse le coup : « Je n’ai jamais vu ça auparavant »

Par

le


Le Barça n’a pas fait de cadeau au Real Madrid de Carlo Ancelotti dans ce premier clasico de la saison. Dans une rencontre amicale qui n’avait rien d’amicale, les hommes de Xavi Hernandez ont fessés les Madrilènes 3 buts à 0.

En grande confiance en ce début de présaison, tout le contraire d’un Barça lourdement battu par Arsenal (5-3), le Real Madrid enregistre une défaite amère. Bien entrés dans la partie, les Madrilènes vont répondre aux assauts d’une équipe catalane, très bien en place et mieux organisée. Rapidement cueillis grâce à un joli but d’Ousmane Dembélé (15è) bien servi par Pedri, les merengues vont tenter de revenir au score sans succès.

Avec un pénalty de Vinicius Junior envoyé sur la barre transversale (20è), quatre autres grosses occasions madrilènes échoueront sur la barre des buts gardés par Marc Andre Ter Stegen. Le portier du Barça, homme du match a également réalisé un match époustouflant face au Real pour le désarroi total de Carlo Ancelotti.

Carlo Ancelotti abattu après le coup de sifflet final contre le Barça
Carlo Ancelotti abattu après le coup de sifflet final contre le Barça

« Cinq transversales, c’est très rare« 

Au coup de sifflet final, le coach merengue a évidemment fait allusion aux occasions qui ont abouti sur la barre transversale. “Il y avait beaucoup de bonnes choses. Le jeu était bon, nous avons bien pressé, nous avons eu des opportunités, de la mobilité… le mauvais côté est que nous n’avons pas été performants sur les phases arrêtées lors de la première mi-temps et à la fin, nous avons été très offensifs et cela nous a coûté deux buts.”, a d’abord analysé Ancelotti.

Emerse Fae doit-il continuer à la tête des Eléphants de la Côte d’Ivoire ?

Cinq transversales, c’est très rare. Nous avons manqué beaucoup d’occasions. Cela ne m’est jamais arrivé, je n’ai jamais vu ça auparavant… C’est comme s’il y avait un mur dans la défense de Barcelone”, a soufflé le coach du Real Madrid devant les médias.

Interrogé sur l’absence d’un numéro neuf dans un système 4-4-2 qu’il veut instaurer avec la paire Vinicius – Rodrygo en attaque, Carlo Ancelotti n’a pas laissé la parade aux journalistes qui tentaient de faire une allusion à un éventuel arrivée de Kylian Mbappé. “Nous devons continuer ainsi. Sans 9, nous nous créons beaucoup d’occasions, nous allons donc continuer avec cette idée, mais en essayant de les convertir.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *