Pourquoi Robinho, condamné à 9 ans de prison ferme, n’a toujours pas purgé sa peine ?

Advertisements

Le 19 janvier dernier, le Cour de Cassation de Rome condamnait Robinho à neuf ans de prison ferme. L’ancienne star du Real Madrid et de l’AC Milan était accusé d’abus sexuelle sur une femme albanaise de 23 ans en 2013 à la sortie d’une boite de nuit.

Advertisements

Avec ses avocats, Robinho avait d’ailleurs fait appel respectivement en 2017, puis en 2020. Mais ses tentatives se sont soldées par un échec. Cependant, l’ancien milieu offensif de Manchester City peut compter sur le soutien de son pays, alors que la justice italienne demandait l’extradition de l’homme de 38 ans. Seulement, en vertu de la Constitution brésilienne de 1988, le Brésil n’extrade « aucun brésilien, sauf s’il l’est par naturalisation ».

Vous l’aurez compris, Robinho n’a plus mis les pieds en Italie depuis l’annonce de la sentence. Mais ce mardi, le ministère de la Justice en Italie a de nouveau demandé, selon la presse italienne, à ce que l’ex star de la Seleção soit extradée pour purger sa peine… en vain.

 

 

Publicité
Advertisements

Laisser un commentaire