1200 L real madrid eduardo camavinga prolonge officiellement avec les merengue
dans

Camavinga: « C’est le meilleur joueur que j’ai affronté »

Par

le


Le latéral madrilène, Edouardo Camavinga a dévoilé le meilleur joueur contre qui il a joué.

Joueur important au sein du Real Madrid, Eduardo Camavinga connait un début de carrière assez fantastique dans la capitale espagnole. Dès sa première saison, en 2021-2022, il avait d’ailleurs remporté la Ligue des Champions. Mais lors de la dernière édition, c’est Manchester City qui a soulevé la Coupe aux grandes oreilles, écartant au passage les Merengues, et ce avec la manière. Camavinga s’en souvient encore.

Abordé sur la chaine YouTube du média AS, l’ancienne promesse du Stade Rennais a répondu à plusieurs questions. Il a notamment dévoilé le nom du meilleur joueur qu’il a affronté jusqu’à présent. «Je pense que c’est Bernardo Silva, l’an dernier», dit-il. Il faut dire que le Portugais avait signé une performance magistrale lors de la victoire de City face au Real Madrid (4-0). Eduardo Camavinga a également cité Karim Benzema comme étant le meilleur joueur avec lequel il a joué.

Cama

Bernardo Silva tuait le Real Madrid à l’Etihad Stadium

Emerse Fae doit-il continuer à la tête des Eléphants de la Côte d’Ivoire ?

Jack Grealish, Erling Haaland, Kevin de Bruyne… Le danger venait de partout pour les Madrilènes, dépassés sur la pelouse de Manchester City en demi-finale retour de la Ligue des champions, mercredi 17 mai (4-0). Pourtant, sans faire de bruit, sans être le plus rapide ni le plus costaud, c’est surtout Bernardo Silva, intenable sur son côté droit, qui a assommé l’arrière-garde espagnole. Faisant parler son intelligence, le Portugais a concrétisé la domination cityzen en inscrivant les deux premiers buts mancuniens.

Complètement seul, trouvé par Kevin De Bruyne, le Portugais a d’abord ouvert le score sur le huitième tir en seulement 23 minutes des Cityzens. Opportuniste et bien placé, il a ensuite creusé l’écart, sur une tête très subtilement placée hors de portée de Thibaut Courtois et David Alaba (37e). « Sur le premier but, je vois Alaba devant moi, et je pense qu’il va vouloir couvrir le deuxième poteau, alors je frappe au premier. Puis sur le deuxième, je me suis dit qu’Alaba va sauter une première fois mais que si je mets la balle lentement, il n’aura pas l’élan pour sauter une deuxième fois », analyse-t-il après le match, au micro de Canal+, les cellules grises encore en émoi.


Par ses prises de balle et ses percées balle au pied, l’ancien Monégasque a parfois fait danser Eduardo Camavinga et a profité de la liberté laissée par les défenseurs adverses. De quoi rattraper son match moyen à l’aller. « Ma prestation à Madrid n’était pas celle que j’aurais voulue et j’ai voulu compenser ça, parce que je m’en voulais après l’aller », a-t-il réagi au micro de BT Sports.

En homme des grands soirs, Bernardo Silva a inscrit ses neufs derniers buts en Ligue des champions lors de matchs à élimination directe. « C’est l’un des meilleurs joueurs que j’ai entraînés dans ma vie. Il est spécial. Bernardo est un joueur tellement important dans ce type de matchs, il peut jouer au milieu de terrain, faux 9, il a récemment marqué beaucoup de buts, commentait son entraîneur, Pep Guardiola, après la victoire mancunienne en quart de finale aller contre le Bayern Munich (1-0). Tu peux lui demander de jouer à tel poste, il comprend tout… Bernardo est footballeur. Qu’est-ce que ça veut dire ? Il jouera partout parce qu’il comprend le jeu. Bernardo a la capacité de le lire ».

Le Portugais est tellement indispensable pour son coach qu’il a joué l’intégralité des six matchs à élimination directe cette saison en Ligue des champions, sans jamais être remplacé. Pourtant, le précieux milieu de terrain ne ferme pas la porte à un départ du club mancunien. « J’ai 28 ans, j’en aurai 29 cet été, et il me reste deux ans de contrat avec Manchester City. Mon contrat prendrait fin à 31 ans. Je ne vous cache pas que mon objectif dans les années à venir, si quelque chose de bien se passe ailleurs, sera probablement de partir vers un nouveau projet », a-t-il déclaré dans les colonnes du journal portugais Record, en janvier. Des rumeurs font écho d’un intérêt du PSG, mais interrogé sur le sujet par Canal+ mercredi soir, Bernardo Silva est resté évasif : « On verra ce qu’il va se passer ».

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *