11 6
dans ,

Sénégal : Édouard Mendy doit-il aller sur le banc ?

Par

le


Titulaire indiscutable dans le but du Sénégal ces dernières années, Édouard Mendy est aujourd’hui dans l’œil du cyclone. Très critiqué, sa rétrogradation comme numéro 2 est même demandée. Mais serait-ce une bonne idée de chambouler le poste de numéro 1 au Sénégal à 3 mois de la CAN ? Analyse.

Excellent avec Rennes puis avec Chelsea, Édouard Mendy avait été pistonné gardien du Sénégal sans difficulté. Un choix payant, car Mendy a été important dans la conquête de la CAN 2021 au Cameroun. Devenu remplaçant de Kepa à Chelsea avant son transfert en Arabie Saoudite, les choses ne sont pas arrangées pour le portier des Lions. En ce début de saison, il a été très critiqué avec Al Ahly. Au point que certains Sénégalais ont demandé qu’il soit numéro 2 en sélection. Si c’est le cas, c’est parce qu’il y aussi un autre gardien performant : Mory Diaw.

Mory Diaw pistonné devant Mendy ?

A 3 mois de la CAN 2023 en Côte d’Ivoire, Aliou Cissé est face à un choix fort. Continuer à faire confiance à un gardien en perte de confiance ou changer pour mettre l’équipe dans une nouvelle dynamisme tout en récompensant le mérite. Ce dernier choix pourrait être considéré comme facile à faire, mais il ne l’est point. Et l’expérience nous a montrée qu’Aliou Cissé choisit souvent la première à la deuxième option.

En effet, au poste de gardien de but, l’une des choses les plus importantes est la confiance. Rétrograder Mendy en équipe nationale, ce serait lui enlever le peu de confiance qui lui reste. Ce qu’Aliou Cissé et les joueurs Sénégalais ont d’ailleurs compris en faisant des sorties publiques pour encourager leur gardien. Ce qui a semble-t-il marché car Mendy a été excellent lors du derby face à Al-Ettihad, le dernier match avant la trêve.

Emerse Fae doit-il continuer à la tête des Eléphants de la Côte d’Ivoire ?

Aliou Cissé, un coach qui chamboule rarement ses postes clés

L’autre facteur c’est Aliou Cissé lui-même. Le sélectionneur sénégalais est très peu enclin à faire des changements dans la hiérarchie avec ses cadres. Depuis qu’il est arrivé, par exemple, le statut de Idrissa Guèye n’a jamais changé malgré des critiques véhémentes à certaines périodes. Quand un de ses joueurs va mal, Aliou Cissé n’est pas celui qui lui donnera le coup de grâce. Au contraire. Le sélectionneur considére que dans ces cas là, il faut l’aider avec la sélection et essayer de lui redonner ce dont il a besoin pour performer.

Autant de facteurs qui nous font dire qu’Aliou Cissé continuera de considérer Édouard Mendy comme son gardien numéro 1. Il pourrait certes faire jouer Diaw, en forme actuellement, face au Cameroun, mais si tout se passe bien physiquement jusqu’à la CAN, Édouard Mendy devrait bien débuter dans les cages sénégalaises.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *