Sergio Ramos recadre des stars du PSG.. La colère de Klopp pour Mohamed Salah | MATINALE

Advertisements

-Bienvenue à tous sur Afrique Sports pour la MATINALE du Jeudi 02 DECEMBRE 2021 que nous débutons avec Cédric Bakambu. Le Beijing Guoan ne prolongera pas le contrat du Congolais Cédric Bakambu qui arrive à échéance le 31 décembre prochain.  » Nous chérissons ton nom dans nos cœurs. On espère que tu n’oublieras jamais « , a écrit le club chinois sur le réseau social Weibo. L’ancien sochalien sera donc libre de tout contrat et pourrait revenir en Europe.  » Je serai toujours reconnaissant à la ville. L’aventure était incroyable. Nous avons marqué tous ces buts ensemble. Nous avons gagné cette Coupe ensemble. Nous l’avons fait ensemble. Vous allez tous me manquer « , a répondu l’international congolais sur Twitter.

Advertisements

 

Arsenal : En panne, Aubameyang a le soutien d’Arteta
-Un bond à Arsenal. Pierre-Emerick Aubameyang traverse une mauvaise passe actuellement. Le Gabonais n’a pas marqué au cours de ses quatre derniers matchs avec Arsenal. Même en difficulté, le capitaine des Gunners a la confiance de son entraineur.Muet depuis 4 rencontres sous les couleurs d’Arsenal Aubameyang commence par inquiéter les supporters d’Arsenal. Une situation que le manager d’Arsenal Mikel Arteta comprend. « La forme d’Auba sera toujours liée aux buts qu’il marque. Il fait beaucoup d’autres choses en dehors de marquer des buts, mais nous avons évidemment besoin de cette contribution », a déclaré Arteta en conférence de presse avant le match de Premier League de jeudi à Manchester United.

Ballon d’Or : Mohamed Salah 7e, Klopp « c’est votre faute »
-Un passage auprès de Jurgen Klopp. Mohamed Salah a terminé 7e au classement du Ballon d’Or. Une position qui surprend plusieurs acteurs dont son entraineur à Liverpool. Comme à son habitude, Jürgen Klopp a utilisé son style particulier pour commenter le résultat final du Ballon d’Or.Même s’il s’avait d’avance que son attaquant en forme actuellement ne pourra pas rêver du sacre final, le technicien reste intrigué par la 7e place mais indexe les journalistes. L’Allemand n’a pas également compris pourquoi le titre a échappé à Robert Lewandowski. « J’ai été surpris par sa 7e place. Après, ce n’est pas de mon ressort. J’ai vu le vote quelque part. Les journalistes votent pour le Ballon d’Or alors… ne me demandez pas pourquoi il a fini 7e, c’est votre faute », a déclaré le technicien allemand dans des propos rapportés par L’Équipe.

Barça : un accord scellé pour le limogeage de Quique Setien
-Filons au Barça. Le FC Barcelone a réglé la situation de l’un de ses anciens entraîneurs. Selon les informations de la Cadena SER, le club catalan a trouvé un accord concernant l’indemnité de licenciement de Quique Setien, sur un montant de 4 millions d’euros. Cette somme pourra être payée en plusieurs fois. L’accord permet au FC Barcelone d’éviter un procès au tribunal, programmé le 20 décembre prochain. Les Blaugrana doivent également s’acquitter d’une grosse indemnité à la suite du départ de l’entraîneur néerlandais Ronald Koeman, mis sur la touche le 28 octobre dernier. Remplacé par Xavi, l’ancien sélectionneur des Pays-Bas doit percevoir plus de 10 millions d’euros pour la résiliation de son contrat.

France : Zlatan Ibrahimovic confirme ses propos polémiques sur le pays
-Partons aux côtés de Zlatan Ibrahimovic. Il est revenu avec malice sur l’une de ses déclarations lancées en 2015 lorsqu’il évoluait encore au PSG. Zlatan Ibrahimovic avait complètement craqué dans les coulisses du Stade Chaban-Delmas après un Bordeaux-PSG, en mars 2015, insultant non seulement M. Jaffredo mais son pays d’accueil (2012-2016). Une séquence diffusée sur Canal+ qui avait eu un écho au-delà du monde du ballon rond… Plus de 5 ans plus tard, « Ibra » est notamment revenu sur cet épisode dans une interview accordée au Corriere della Sera. « A ce moment-là, Marine Le Pen a demandé mon expulsion. Le lendemain, j’ai craint les réactions dans la rue. À la place, les Français m’ont approché pour me féliciter: ‘Ibra, tu as raison, c’est vraiment un pays de merde’ », raconte le vétéran suédois (40 ans).

PSG : Le message musclé de Sergio Ramos aux stars du vestiaire
-Terminons autour du PSG. Alors que Sergio Ramos a effectué ses grands débuts avec le PSG dimanche après-midi contre l’ASSE, il a déjà fait passer un message fort en interne. Comme l’affirme L’Equipe, l’ancien capitaine du Real Madrid n’a pas hésité à revêtir le costume de patron dès ses premières minutes sous le maillot parisien. D’après une source proche du joueur citée par le quotidien sportif, « SR4 » aurait même déclaré : « Si je dois mettre un tacle à l’entraînement pour secouer tout le monde, peu importe qui il y a en face, je le mettrai ». Une phrase révélatrice de l’ambition qui anime le Champion du Monde 2010, bien décidé à poursuivre son insatiable quête de trophées sous la tunique rouge et bleu.

Publicité
Advertisements

Laisser un commentaire