senegal 2023 12 04T150140.186
dans

FIFA : Coup de tonnerre en vue pour l’Algérie ? Des sanctions imminentes

Par

le


Pour des raisons très lucratives, l’Algérie risque fort d’avoir bientôt des ennuis avec la FIFA.

La Fédération Algérienne de Football (FAF) est confrontée à de nouveaux problèmes qui s’ajoutent aux problèmes internes existants.

Selon Footafrique, l’agence parisienne Evol Sport, qui coopère depuis cinq ans avec la FAF (Algérie) dans la gestion des matchs de l’équipe nationale algérienne depuis 2018, va porter plainte auprès de la FIFA concernant le montant accumulé.

La Fédération Algérienne de Football (FAF) est confrontée à de nouveaux problèmes qui s'ajoutent aux problèmes internes existants.



Evol Sport a géré avec succès les matchs amicaux d’avant-compétition des Verts lors des CAN 2019 et 2021, notamment les matchs les plus prestigieux à Lille (France) après le championnat continental (Mexique, Colombie, Iran), les menant souvent à la progression.

Emerse Fae doit-il continuer à la tête des Eléphants de la Côte d’Ivoire ?

L’agence a également pris en charge certaines dépenses et réservations d’hôtels, notamment lors des mesures de contrôle budgétaire de Charaf Eddin Amara, après avoir alloué d’importantes sommes d’argent aux clubs de L1 et d’importantes avances au Comité olympique algérien.

Evol Sport a géré avec succès les matchs amicaux d'avant-compétition des Verts lors des CAN 2019 et 2021,

Malgré l’avertissement émis, Evol Sport envisage de contacter la FIFA pour régler la dette, même si la FAF le demande en préparation de la prochaine CAN en Côte d’Ivoire.

La situation a encore exacerbé les préoccupations financières de la FAF, qui entreprend déjà des rénovations coûteuses à l’hôtel où séjournera l’équipe nationale à Bouaké, en Côte d’Ivoire.

L’agence parisienne Evol Sport collabore avec la FAF depuis 2018 pour l’organisation des matchs de l’équipe nationale d’Algérie. Cependant, selon les informations relayées, des impayés se seraient accumulés au fil des années, posant désormais une menace sérieuse pour la relation entre la FAF et cette agence.

La possible plainte devant la FIFA : Face à ces impayés, l’agence Evol Sport envisage sérieusement de porter plainte devant la FIFA. Cette démarche souligne l’ampleur du différend financier entre les deux parties et met en lumière le risque de sanctions que la FAF pourrait encourir si la plainte aboutit.

Cette nouvelle crise financière vient s’ajouter aux difficultés déjà existantes au sein de la FAF, impactant potentiellement son image sur la scène internationale.

Les conséquences possibles d’une plainte à la FIFA pourraient inclure des sanctions financières, des restrictions d’organiser des matchs internationaux, voire des conséquences sur la participation de l’équipe nationale à des compétitions majeures.

Les réactions officielles de la FAF face à ces allégations d’impayés et examine également la position d’Evol Sport, l’agence parisienne, quant à sa décision potentielle de porter plainte devant la FIFA. Les déclarations des deux parties fournissent un éclairage crucial sur la nature du différend financier.

Cette nouvelle crise financière pour la FAF et évalue les perspectives d’une résolution. La menace d’une plainte devant la FIFA accentue les défis auxquels la FAF est confrontée et souligne l’importance de trouver une solution rapide et équitable pour toutes les parties impliquées.

Cette nouvelle crise financière pour la FAF et évalue les perspectives d'une résolution. La menace d'une plainte devant la FIFA accentue

Pour une raison vraiment lunaire, l’Algérie pourrait bientôt être confrontée à des soucis avec la Fédération Internationale de Football (FIFA) et risque gros.

La Fédération Algérienne de Football (FAF) fait face à de nouveaux ennuis, en sus des difficultés internes déjà existantes.

D’après “Footafrique”, l’agence parisienne Evol Sport, collaboratrice de la FAF (Algérie) depuis cinq ans (depuis 2018) pour l’organisation des matchs de l’équipe d’Algérie, envisage de porter plainte devant la FIFA en raison d’impayés accumulés.

Evol Sport, ayant géré avec succès les rencontres amicales pré-compétitives des Verts pour les CAN 2019 et 2021, notamment les matchs les plus prestigieux (Mexique, Colombie, Iran) à Lille (France) après la victoire continentale, a souvent avancé des frais.

L’agence a également pris en charge certaines dépenses et réservations d’hôtel, particulièrement lors des mesures de contrôle budgétaire de Charaf-Eddine Amara, à la suite de financements importants aux clubs de L1 et d’avances considérables au Comité Olympique Algérien.

Malgré les relances effectuées, Evol Sport envisage de saisir la FIFA pour régler ses dettes, même si sollicitée par la FAF pour la préparation de la prochaine CAN en Côte-d’Ivoire. Cette situation s’ajoute aux soucis financiers de la FAF, déjà impliquée dans des travaux de rénovation coûteux de l’hôtel où l’équipe nationale doit séjourner à Bouaké, en Côte-d’Ivoire.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *