senegal 96
dans

« Je ne lui pardonnerai jamais » : Une attaque cinglante contre Djamel Belmadi

Par

le


Le différend explosif entre Djamel Belmadi, sélectionneur national de l’équipe algérienne de football, et le journaliste Hocine Djennad prend une tournure de plus en plus publique.

Après les accusations de trahison proférées par Belmadi lors du stage de septembre, Djennad a choisi de riposter publiquement sur un plateau de télévision privée.

Les tensions persistent, laissant entrevoir une résolution difficile de ce conflit qui captive l’attention des médias.

Le conflit a éclaté lorsque Hocine Djennad a divulgué la composition d’équipe des Verts avant un match amical contre le Sénégal.

Emerse Fae doit-il continuer à la tête des Eléphants de la Côte d’Ivoire ?

En réaction, Djamel Belmadi a immédiatement accusé le journaliste de trahison, affirmant que les informations sensibles avaient été révélées.

Depuis lors, la querelle s’est intensifiée avec des déclarations virulentes des deux côtés.

 En réaction, Djamel Belmadi a immédiatement accusé le journaliste de trahison, affirmant que les informations sensibles avaient été révélées.

Sur un plateau de télévision, Hocine Djennad a pris la parole de manière catégorique pour répondre aux accusations de Belmadi.

« Je ne l’ai pas accepté, je ne l’accepterai pas et je ne lui pardonnerai pas jusqu’à la fin des temps, car Djamel Belmadi ne connaît pas Hocine Djennad, et je m’arrête là », a-t-il déclaré.

Cette réponse sans équivoque souligne la profondeur du désaccord entre les deux parties, jetant une ombre sur la possibilité d’une résolution rapide de ce différend public.

La saga entre Hocine Djennad et Djamel Belmadi continue d’animer les médias, chaque épisode ajoutant une nouvelle dimension à cette querelle médiatique.

Les deux protagonistes demeurent inflexibles dans leurs positions respectives, créant une atmosphère de mystère quant à la résolution future de ce différend public.

La communauté sportive et les amateurs de football en Algérie suivent de près l’évolution de cette situation, se demandant si une trêve est possible entre les deux parties.

La communauté sportive et les amateurs de football en Algérie suivent de près l'évolution de cette situation, se demandant si une trêve est possible entre les deux parties.

La tension entre Djamel Belmadi et Hocine Djennad persiste, avec des déclarations véhémentes des deux côtés.

La profondeur du désaccord et le refus catégorique de Djennad d’accepter les accusations de trahison laissent entrevoir une résolution difficile.

L’évolution future de cette querelle médiatique reste incertaine, laissant planer un voile de mystère sur le dénouement de ce différend public qui agite le monde du football en Algérie.

Le différend entre Hocine Djennad, journaliste algérien, et Djamel Belmadi, le sélectionneur national, connaît un nouvel épisode.

Suite aux accusations de trahison proférées par Belmadi lors du stage de septembre, Djennad a choisi de répondre publiquement sur un plateau de télévision privée. Les tensions persistent et les deux parties ne semblent pas prêtes à enterrer la hache de guerre.

Le conflit a éclaté lorsque Djennad a divulgué la composition d’équipe des Verts avant un match amical contre le Sénégal. Belmadi a immédiatement pointé du doigt le journaliste, l’accusant de trahison en révélant des informations sensibles. Depuis lors, la querelle a pris une tournure publique, alimentée par des déclarations virulentes des deux côtés.

La réponse sans équivoque de Djennad à Belmadi

Sur le plateau d’une chaine de télévision, Hocine Djennad n’a pas mâché ses mots. Il a réaffirmé son refus des accusations de trahison. “Je ne l’ai pas accepté, je ne l’accepterai pas et je ne lui pardonnerai pas jusqu’à la fin des temps, car Djamel Belmadi ne connaît pas Hocine Djennad, et je m’arrête là.”, a-t-il déclaré.

La saga entre Hocine Djennad et Djamel Belmadi continue d’animer les médias, chaque épisode ajoutant une nouvelle dimension à cette querelle médiatique.

Les deux parties restent campées sur leurs positions, laissant planer un voile de mystère sur la résolution future de ce différend public.

Suite aux accusations, Djamel Belmadi n’a pas mâché ses mots et a ouvertement accusé Djennad de trahison lors du stage de septembre.

Suite aux accusations, Djamel Belmadi n'a pas mâché ses mots et a ouvertement accusé Djennad de trahison lors du stage de septembre.

Les déclarations incendiaires ont jeté de l’huile sur le feu, propulsant le différend sur la scène publique et alimentant une rivalité médiatique entre le sélectionneur national et le journaliste.

L’escalade des tensions sur la scène publique : La querelle entre Djennad et Belmadi ne montre aucun signe d’apaisement, avec les deux parties campées sur leurs positions respectives.

Les déclarations virulentes sur un plateau de télévision privée ont ajouté un nouvel épisode à cette saga médiatique, laissant entrevoir une résolution difficile.

Les amateurs de football en Algérie observent avec attention l’évolution de cette querelle qui continue d’agiter les coulisses du football national.

À ce stade, l’avenir de la relation entre Hocine Djennad et Djamel Belmadi semble incertain.

Les deux protagonistes ne montrent aucun signe de compromis, laissant planer des doutes sur la possibilité d’enterrer la hache de guerre. La suite de cette saga de la trahison promet d’être un feuilleton médiatique captivant, avec des rebondissements à prévoir dans les semaines à venir.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *