nouveau format pour site bi 2024 01 30T195205.328
dans ,

Cameroun : La liste des potentiels candidats pour remplacer Rigobert Song !

Par

le


Les noms d’Albert Meyong Zé, Achille Webo et George Elokobi sont fréquemment évoqués comme de possibles successeurs de Rigobert Song au poste de sélectionneur de l’équipe nationale de football du Cameroun. Chacun de ces candidats apporte un bagage unique d’expériences et de compétences qui pourrait être considéré pour ce rôle.

Suite à la performance décevante de l’équipe camerounaise à la CAN 2023, il semble que le contrat de Rigobert Song Bahanack, ainsi que ceux de ses collaborateurs Sébastien Migné et Patrick Suffo, qui se termine le 28 février 2024, ne sera pas renouvelé.

Les potentiels candidats pour remplacer Rigobert Song

image 88 35

Dans le cadre de la recherche d’un nouveau sélectionneur pour les Lions Indomptables, plusieurs noms sont évoqués. Parmi eux, Albert Meyong Zé, Achille Webo et George Elokobi sont mentionnés de manière récurrente.

Les deux premiers sont d’anciens joueurs internationaux de football, ayant évolué au sein de l’équipe des Lions Indomptables. Quant à Rigobert Song, l’ex-capitaine de cette équipe, il n’envisage pas de démissionner. Il attend simplement l’expiration de son contrat.

Aliou Cissé doit-il quitter son poste de sélectionneur du Sénégal ?

Né le 1er juillet 1976 à Nkenglikok, Rigobert Song a évolué au poste de défenseur central et détient le record du nombre de sélections avec l’équipe camerounaise, comptant 137 participations. Il a pris sa retraite internationale en août 2010. En septembre de la même année, il rejoint la chaîne Orange Sport en tant que consultant, commentant principalement certains matchs de qualification pour la Coupe d’Afrique des Nations 2012 et quelques rencontres de la Carling Cup. Le 28 février 2022, sur décision du président Samuel Eto’o, il a été désigné sélectionneur de l’équipe nationale du Cameroun.

image 88 36

Rigobert Song, natif de la région Bassa, a commencé sa formation footballistique à l’école des Brasseries du Cameroun. Après avoir quitté cette académie, il se retrouve sans logement à Bafoussam. Ses débuts professionnels se font avec les Red Stars de Bangou. En 1994, après la Coupe du monde, il rejoint le FC Metz en Europe. Pendant quatre saisons à Metz, il côtoie des joueurs tels que Robert Pirès, Cyrille Pouget, Sylvain Kastendeuch et son compatriote Jacques Songo’o, sous la direction de l’entraîneur Joël Muller. Durant cette période, il contribue aux succès marquants du club : une demi-finale en Coupe de France et une 8e place en 1994-1995, une 4e place en 1995-1996 avec une victoire en Coupe de la Ligue, une 5e place en 1996-1997, et enfin une mémorable 2e place en 1997-1998.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *