camroun
dans , ,

 [Interview Exclusive] Audrey Lopez Ngansop : « La polémique a fait connaître Nathan Douala »

Par

le


Le Cameroun a une fois encore surpris avec sa liste officielle pour la CAN 2023. Le sélectionneur national des Lions Indomptables, Rigobert Song a convoqué pour la toute première fois, Wilfried Nathan Douala, âgé seulement de 17 ans pour la compétition la plus relevée de la CAF. Aussitôt, une polémique éclate sur les réseaux sociaux concernant l’âge du jeune milieu de Victoria United. Afrique sports s’est approché d’Audrey Lopez Ngansop, journaliste Camerounaise proche de la sélection, et conseillère sportive de la pépite Nathan Douala. Elle a parlé des Lions Indomptables, de l’absence de Choupo-Moting et bien évidemment de la polémique sur l’âge de son joueur. Lisez plutôt !

Afrique Sports : Bonjour Audrey Lopez Ngansop, vous êtes journaliste Camerounaise très proche des Lions Indomptables. Comment trouvez-vous cette équipe de Rigobert Song ?

Audrey Lopez Ngansop : En tant que journaliste camerounaise, je pense que nous avons des qualités, des aptitudes et des capacités à toujours faire parler de nous et sur le terrain, car nous sommes des lions. Comme je le dirai tantôt et je le dirai toujours, le sélectionneur manager Rigobert Song a fait le choix de 27 joueurs et je pense qu’avec ces joueurs, nous allons aller loin. Et pourquoi pas remporter cette Coupe d’Afrique des nations qui commence la semaine prochaine, le 13 janvier, précisément du côté de la Côte d’Ivoire. Ainsi, l’équipe nationale camerounaise a tout pour gagner cette compétition.

cameroun (1)

Quelles sont selon vous, les chances du Cameroun à la CAN 2023 ?

Emerse Fae doit-il continuer à la tête des Eléphants de la Côte d’Ivoire ?

Concernant les chances de l’équipe nationale camerounaise lors de cette CAN 2023 qui se tiendra du côté de la Côte d’Ivoire, je dirai 90 % pour le Cameroun. Oui, c’est vrai. Nous sommes dans une poule assez délicate. Nous avons le vainqueur, le champion d’Afrique qui est le Sénégal, que je respecte beaucoup, le pays de Sadio Mané. Et nous avons la Guinée Conakry qui lors de la dernière CAN est passée au second tour, le pays des frères Sylla, et nous avons aussi la Gambie qui se qualifie pour la deuxième fois de suite pour cette magnifique compétition qu’organise la Confédération Africaine de football. Donc nous avons trois pays vraiment de ouf, des pays contre lesquels, on doit vraiment sortir nos griffes de lions. Et pour cela, le manager sélectionneur Rigobert Song va mettre une stratégie assez forte pour qu’on remporte d’abord les premiers matches, c’est à dire le match contre la Guinée Conakry le 15 janvier et ensuite le match contre le Sénégal le vendredi qui suit. Donc je pense que le Cameroun 90 % de chance. Nous sommes les meilleurs, nous serons les champions de cette compétition.

Le Cameroun est logé dans le groupe de la mort quand-même, ca sera autant facile ?

Oui, nous sommes dans la poule de la mort où on retrouve le Sénégal, la Gambie, la Guinée Conakry. Je l’ai dit à l’entame de l’interview, ce sont de très grandes équipes que je respecte beaucoup. Mais nous sommes confiants, nous n’avons pas peur. Nous partons en étant sereins parce que nous avons un groupe humainement bon et un groupe accompagné d’un staff technique incroyable et aussi de la présidence de la Fédération camerounaise de football. Donc pour moi, nous avons toutes nos chances pour remporter cette CAN et aussi pour écraser les Lions de la Teranga, la Guinée Conakry et même la Gambie.

Cameroun

L’absence de Choupo-Moting ne sera-t-elle pas préjudiciable ?

Pour moi Choupo-Moting, son absence est un vrai gâchis. Et parce que son expérience et aussi son jeu devaient nous avantager ou bien apporter un plus dans toute la troupe. Donc pour moi, n’étant pas sélectionné, c’est un vrai gâchis. Mais je devrais revenir sur les dires du sélectionneur manager Rigobert Song lors de la conférence de presse. Il a eu ses raisons. Pour lui, c’est un bon joueur, comme pour tout le monde, mais c’est le coach, c’est lui qui décide et c’est lui qui a fait ses choix. Donc nous ne pouvons qu’accepter les choix de manager.

Vous êtes conseillère du nouveau joueur Wilfried Nathan Douala, parlez-nous de ce jeune

Mon joueur Wilfried Nathan, il est né le 15 juin 2006 du côté de Yaoundé, originaire de Douala bien évidemment, et il joue milieu de terrain. La saison dernière, il évoluait en championnat amateur, troisième division du côté du club international Sporting de Douala. Et cette saison, il a rejoint le club Victoria United FC, précisément basé à Limbe, encore appelé au Popo. Faudrait dire que le sélectionneur manager Rigobert Song a été frappé par ce milieu de terrain prometteur et très compétent lors de l’ouverture de la saison du championnat camerounais qui s’est jouée du côté du Stade militaire à Yaoundé ou qui opposait le club de Wilfrid Nathan, c’est à dire Victoria United FC contre Fauve Azur. Et là, on a vu un Nathan qui excellait dans un jeu incroyable, c’est à dire un jeu court que dans un jeu long. Donc je pense que le sélectionneur manager Rigobert Song a été touché par ce talent. Donc c’est une valeur exceptionnelle de l’élite du football local ainsi que de l’élite du football. Africain Parce que Nathan, pour moi, il fera des merveilles lors de cette Coupe d’Afrique des Nations 2023 en Côte d’Ivoire pour sa première convocation en équipe nationale du Cameroun. Ça marque ainsi un tournant majeur dans la carrière du jeune joueur.

nouvoooo

Peut-il apporter aux Lions Indomptables de Rigobert Song à la CAN 2023 ?

Il peut apporter un plus dans l’équipe nationale camerounaise en ce moment. Polyvalent, il excelle dans le jeu, court comme dans le jeu long. Donc pour moi, il peut occuper différentes positions sur un terrain de football donc. Nathan Douala peut apporter un plus dans l’équipe nationale camerounaise. Il est doté d’une habileté remarquable des passes et aussi une expertise et une finesse de jeu incroyables pour ceux qui n’ont jamais vu jouer Nathan. Je vous promets, si le sélectionneur manager Rigobert Song lui donne deux minutes de jeu, le Cameroun entendra parler de lui. Pas seulement le Cameroun, toute l’Afrique et tout le monde entier. Parce que Nathan Douala, c’est une pépite sûre du football camerounais.

La polémique concernant son âge (17 ans), comment l’a-t-il vécu ?

C’est parce qu’il ne s’était pas rasé. Vous avez vu, lorsqu’on l’a rasé, vous avez vu, il a rajeuni. C’est une métisse, il a la barbe, il a la morphologie qui va avec. Donc je ne sais pas pourquoi les Camerounais ont déclenché la polémique. Il a effectivement 17 ans, Il est né le 15 juin 2006 du côté de Yaoundé, donc 17 ans est l’âge réel de Nathan. Et il faudrait aussi le dire. Cette polémique nous a permis de faire mieux connaître le joueur. C’est un mal pour un bien. Oui, 17 ans est l’âge de Nathan Wilfried Douala.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *