nouveau format pour site bi 68 2
dans

Joseph Antoine Bell tacle la FIF et la Côte d’Ivoire : « Pour être honnête… »

Par

le


La Fédération Ivoirienne de Football (FIF) espérait que Hervé Renard serait présent sur le banc de touche pour encadrer les Éléphants lors de leur match des huitièmes de finale contre le Sénégal ce lundi.

Malgré une défaite écrasante face à la Guinée Équatoriale (0-4) et une quasi-élimination, les Éléphants de Côte d’Ivoire ont poursuivi leur aventure dans la Coupe d’Afrique des Nations.

Ces événements ont mené au départ de l’entraîneur Jean-Louis Gasset et à l’approche d’un autre technicien français, Hervé Renard.

Joseph Antoine Bell tacle la FIF et la Côte d'Ivoire : "Pour être honnête…"

Actuellement sélectionneur de l’équipe nationale féminine de France, Renard, qui a mené la Côte d’Ivoire à la victoire en 2015, a été sollicité pour une mission temporaire à la tête de l’équipe ivoirienne. Toutefois, la Fédération Française de Football a refusé de le libérer. Joseph-Antoine Bell, ancien gardien de but de l’équipe nationale du Cameroun, a analysé cette situation de manière critique.

« C’était voué à l’échec dès le départ » Selon Bell, le retour de Hervé Renard était intrinsèquement une erreur. « Franchement, ça ne pouvait pas être une bonne décision. D’abord, il était évident que ça ne marcherait pas. Ensuite, cela donne l’impression de paniquer, et enfin, cela dévalorise la solution interne, » a-t-il exprimé sa déception à RFI.

Emerse Fae doit-il continuer à la tête des Eléphants de la Côte d’Ivoire ?

Le Camerounais a également critiqué la méthode employée. « Je ne sais pas qui a eu cette idée ni qui a poussé les dirigeants à contacter la FFF, mais de toute évidence, c’était voué à l’échec dès le début. Surtout, il aurait été préférable de gérer cette démarche discrètement, d’accepter un refus et de rester discret.

Joseph Antoine Bell tacle la FIF et la Côte d'Ivoire : "Pour être honnête…"

Mais là… Ce n’était vraiment pas une bonne idée, » a-t-il conclu. Pour le reste du tournoi, l’équipe ivoirienne est dirigée par Emerse Faé, l’assistant de Jean-Louis Gasset et ancien international ivoirien.

Il aura la lourde tâche de coacher l’équipe ce lundi à Yamoussoukro, dans un match crucial contre le Sénégal, champion en titre et favori du tournoi. « Je ressens une certaine pression, mais c’est une responsabilité que j’apprécie et je donnerai tout. C’est un honneur, » a-t-il déclaré au Monde.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *