template 95
dans , ,

La sortie mystérieuse de Joseph Antoine Bell sur les Lions Indomptables, il salit Samuel Eto’o

Par

le


Au cœur des soubresauts autour des Lions Indomptables il y a quelques jours, Joseph Antoine Bell, président de l’ONIES, a lâché plusieurs vérités sur la FECAFOOT de Samuel Eto’o et le MINSEP.

Ce n’est pas un secret, Joseph Antoine Bell n’est pas en odeur de sainteté avec le président de la Fédération Camerounaise de Football. Contrairement à la légende Roger Milla qui n’hésite pas à prendre position en faveur de Samuel Eto’o dans toutes les affaires ténébreuses dans lesquelles il est cité, l’ancien gardien des Lions Indomptables ne manque aucune occasion pour fustiger. Connu pour ses interventions musclées, celui qui est le président de l’ONIES, instance qui assure la gestion des installations sportives du Cameroun, a évoqué l’affaire des factures de la sélection nationale qui a fait beaucoup de bruit il y a quelques jours.

La sortie mystérieuse de Joseph Antoine Bell sur les Lions Indomptables, il salit Samuel Eto'o

En effet, lors de la dernière rencontre des Lions Indomptables à Yaoundé contre le Cap-Vert (victoire 4-1), une question de factures concernant la location des stades s’est posée. Après la fin de la quatrième journée des éliminatoires du mondial 2026, Samuel Eto’o, président de la FECAFOOT, a indiqué au secrétaire général de la Présidence de la République, Ferdinand Ngoh Ngoh, le jeudi dernier avoir versé la somme de 16 792 300 FCFA à l’ONIES pour la couverture des frais d’entretien, de maintenance et d’exploitation des stades pour la rencontre Cameroun-Cap-Vert.

Bell sème la confusion après Eto’o

La sortie mystérieuse de Joseph Antoine Bell sur les Lions Indomptables, il salit Samuel Eto'o

Cette correspondance de l’ancien attaquant du FC Barcelone intervenait au moment où le ministre d’État demandait expressément au ministère des Finances de débloquer la somme de 18 042 300 FCFA à l’ONIES de Joseph Antoine Bell pour les mêmes histoires d’exploitation du match entre Lions Indomptables et Requins Bleus. Pendant que plusieurs félicitent Samuel Eto’o d’avoir éclairé l’opinion publique sur ce qui ressemble à une magouille orchestrée par certains pour empocher les fonds du pays, le président de l’ONIES a bondi.

Cristiano Ronaldo doit-il prendre sa retraite internationale avec le Portugal?

Invité sur Equinoxe TV ce dimanche pour évoquer l’actualité autour de la sélection nationale camerounaise, Bell a fait une confession qui crée la confusion dans les têtes. « Les factures de prise en charge de tout ce qui est Lions Indomptables sont réglées par l’État du Cameroun. Le président de la République le dit souvent dans ses discours. Mais j’ai l’impression que quand il parle, on ne regarde que son costume. Il a déjà dit plusieurs fois que ce football nous coûte beaucoup d’argent », a-t-il confié dans l’émission « La vérité en face » via Mediatude.

Les zones d’ombre créées dans les têtes

Après cette sortie, plusieurs interrogations surviennent. Pourquoi les 16 millions que Samuel Eto’o déclarait avoir versés depuis le 03 juin dernier pour l’exploitation des stades pour le match Cameroun-Cap-Vert ont-ils été encaissés par l’ONIES ? Pourquoi la facture a-t-elle été transmise à la FECAFOOT si c’est l’État qui est uniquement en charge de payer les factures de prise en charge de tout ce qui concerne les Lions Indomptables ? Enfin, pourquoi un écart de 2 millions existe-t-il entre les deux factures émises pour les mêmes raisons ?

Autant de questions qui soulèvent l’environnement malsain dans le football camerounais. Entre magouilles, coups bas et corruption, tout est fait pour qu’il n’y ait pas la paix et la sérénité tant espérées autour des Lions Indomptables. En tout cas, pour Bell, les joueurs de Marc Brys ont été libérés des mauvaises personnes depuis que le ministère des Sports a pris le devant des affaires suite à l’intervention du chef de l’État, Paul Biya, en février dernier.

Expliquant les bons résultats engrangés récemment, l’ancien international camerounais n’a pas manqué d’égratigner. « J’ai dit à nos jeunes Lions que nous voulons tous la victoire, mais moi, ce n’est pas la victoire. Elle vient après le match. Ce qui me fait plaisir, c’est qu’ils créent un environnement qui fasse qu’entre eux, ils vivent bien. Mais des gens extérieurs à leur groupe, des gens responsables de cette équipe, les empêchent de vivre leur vie. » Le message est passé.

Commentaires

4 réponses à “La sortie mystérieuse de Joseph Antoine Bell sur les Lions Indomptables, il salit Samuel Eto’o”

  1. Avatar de Mbombog nbalè nbalè
    Mbombog nbalè nbalè

    Est ce que lui, BELL joseph Antoine est correct? Peut il nous éclairer sur les 2 versements qu’il aurait perçus pour le même match avec des différences de chiffres? Il est aigris , jaloux et envieux de son petit frère. Le mal ne vient pas de loin, il sort toujours au sein de sa propre famille.

  2. Avatar de Stephane Kiemde
    Stephane Kiemde

    Depuis commence en 1996,et depuis ce temps jusqu’à ce jour j’ai jamais entendu n’y vue Josèph dans un bon coup pour les Lions c’est dire a quel point ce dernier néfaste pour le football Camerounais et déplorable et lamentable.

  3. Avatar de UM
    UM

    Pour les 2 millions et poussière que vois évoquez le président de la fecafoot à expliqué que le cap Vert est arrivé avec retard sur la date prévue ainsi les stades n’ont pas été utilisés entièrement d’où le retrait de ce que vous revendiquez la question est de savoir si ce bell a reçu ledit argent ? Et pour quelle raison ? Ou est passé cet argent ? Hiboux !!

  4. Avatar de Rodrigue
    Rodrigue

    Bernard Tchoutang de la fecafoot déclarait dejà que l’Éat prend en charge tout ce qui est lié aux lions et non le fonctionnement de la fecafoot ; ce qui vient confirmer ce que Bell dit !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *