nouveau format pour site bi 74
dans ,

CAN 2023 : Le paludisme fait des ravages dans le vestiaire Malien

Par

le


Mardi soir, lors de la CAN 2023, le Mali a réussi à s’imposer 2-0 contre l’Afrique du Sud, malgré un effectif affaibli physiquement, notamment en raison de deux joueurs des Aigles touchés par le paludisme.

Comme le Sénégal et la Côte d’Ivoire, le Mali a parfaitement entamé son parcours dans cette édition de la CAN, qui se déroule en Côte d’Ivoire. Les Aigles ont décroché leurs trois premiers points dans la compétition grâce à une victoire bien méritée contre l’Afrique du Sud.

image 87 52

Face à des Bafana Bafana décevants en seconde mi-temps, l’équipe dirigée par le sélectionneur Éric Chelle a réussi à s’imposer 2-0. Ce succès précieux place l’équipe de Lassine Sinayoko en tête du groupe E, à égalité de points avec la Namibie, qui a battu la Tunisie 1-0.

Malgré cela, le Mali a dû faire face à des défis physiques importants. Deux de ses joueurs n’étaient pas en pleine forme pour ce match crucial. Le sélectionneur national Éric Chelle a révélé en conférence de presse d’après-match que Yves Bissouma, remplacé à la 58ème minute par Lassana Coulibaly, souffrirait de paludisme, tout comme Moussa Diarra. « Yves Bissouma et le latéral gauche Moussa Diarra souffrent de paludisme… », a confirmé Éric Sékou Chelle.

Emerse Fae doit-il continuer à la tête des Eléphants de la Côte d’Ivoire ?

Les deux joueurs sont actuellement pris en charge par le staff médical de l’équipe malienne et devraient être aptes pour le prochain match des Aigles contre la Tunisie, samedi prochain, lors de la deuxième journée de la phase de groupes dans la poule E.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *