fif
dans

CAN 2023 : Idriss Diallo se paie la tête des fans de Drogba   

Par

le


Après la lourde défaite 4-0 contre la Guinée Équatoriale en phase de groupes de la CAN 2023, la tension monte en Côte d’Ivoire. Après le départ du sélectionneur, Jean Louis Gasset, plusieurs fans réclamaient aussi la démission d’Idriss Diallo de son poste de président de la FIF. Celui-ci vient de sortir du silence.

Le président de la Fédération Ivoirienne de Football (FIF), Idriss Diallo, a décidé de ne pas céder à la pression de démissionner après la décevante performance de l’équipe nationale de la Côte d’Ivoire à la Coupe d’Afrique des Nations 2023. En effet, l’humiliation 4-0 face au Nzalang Nacional a beaucoup affecté les ivoiriens, surtout les pro Didier Drogba. Lesquels estimaient qu’Idriss Diallo devraient payer les frais comme Jean Louis Gasset.

Lire aussi:  Côte d’Ivoire : Emerse Faé prêt à prendre sa revanche à la CAN 2025

Mais lors d’une interview avec l’entrepreneur camerounais Philippe Simo, Idriss Diallo a clairement indiqué qu’il ne considère pas la CAN 2023 comme la base de son mandat et qu’il ne prévoit pas de quitter ses fonctions en cas d’élimination de la Côte d’Ivoire. Il a répondu à une question de Philippe Simo sur une éventuelle démission en ces termes : « Où est le rapport ? Est-ce que j’ai été élu pour la CAN 2023 ? Est-ce que dans mon mandat, j’ai dit que je suis élu pour la Coupe d’Afrique des Nations de 2023 ? Ce sont des questions polémiques qui vont faire le buzz. Mais ça n’a aucun intérêt pour moi. Je suis un manager et j’ai été élu sur un projet qui a plusieurs aspects. »

Cette position d’Idriss Diallo va à l’encontre des attentes de certains partisans de Didier Drogba, ancien candidat à la présidence de la FIF et concurrent d’Idriss Diallo. Après la défaite 4-0 contre la Guinée Équatoriale à la CAN 2023, des appels à la démission de Diallo ont été lancés, avec même une pétition circulant pour soutenir ce mouvement.

La Côte d’Ivoire, une nouvelle chance à saisir

Après la défaite contre la Guinée Equatoriale, la Côte d’Ivoire devait atteindre la fin des autres matchs de la troisième journée de la phase de groupes de la CAN 2023 pour connaître son sort. A ce stade, tous les ivoiriens ont soutenu le Maroc contre la Zambie, et les Lions de l’Atlas ont fait le job.

La Côte d’Ivoire finalement qualifiée en tant que meilleur troisième va maintenant défier le Sénégal, champion d’Afrique en titre. C’est l’adversaire que toutes les équipes craignent, puisque les Lions de la Teranga ont fait carton plein dans le groupe de la mort contre des adversaires comme la Gambie, le Cameroun et la Guinée.

Idriss Diallo

En tout cas, c’est une seconder chance qui s’offre aux Eléphants même s’ils s’offrent le Sénégal. Ayant quitté le terrain tête baissée et sous escorte policière après l’humiliation contre la Guinée Equatoriale, la Côte d’Ivoire a maintenant l’opportunité de se réconcilier avec le public, de montrer en réalité ce dont ils sont capables.

Avec Fae et Guy Demel, deux anciens Eléphants sur le banc, le message devrait passer. La mission est claire désormais, mouiller le maillot pour la patrie, tout donner pour rendre fier le public ivoirien jadis meurtri après l’humiliation face à la Guinée Equatoriale. Idriss Diallo, Président de la Fédération Ivoirienne de Football, Didier Drogba et tous les fans ont le même souhait : battre le Sénégal de Sadio Mané pour filer en quarts de finale de la CAN 2023 qu’organise la Côte d’Ivoire. Et avec le retour de Sébastien Haller ça promet, en tout cas, les Eléphants ont un groupe de stars pour faire la différence face au Sénégal, un rouleau compresseur depuis le début de la CAN 2023. Le rendez-vous est pris, Sénégal vs Côte d’Ivoire, c’est ce lundi.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *