NOUVEAU POUR SITE 21
dans ,

CAN 2033 – Côte d’Ivoire : Emerse Fae humilié après la victoire contre le Mali

Par

le


La Côte d’Ivoire est en train de réaliser des merveilles à la CAN 2023 qu’elle organise. Mal embarqués avec Jean-Louis Gasset, les Éléphants se sont réveillés avec Emerse Fae, qui a pris les rênes de l’équipe après les phases de poules. Alors que toute la Côte d’Ivoire s’incline devant leur compatriote, Martial Gohourou, un journaliste très bien connu dans le pays, va se distinguer après la victoire en quart contre le Mali.

Démarrée le 13 janvier dernier, la 34e édition de la Coupe d’Afrique des Nations tire vers la fin. Après une phase de poule palpitante, marquée par plusieurs surprises, la compétition a traversé les huitièmes et les quarts de finales. Ce samedi, les dernières rencontres de ces quarts ont été jouées avec les qualifications de l’Afrique du Sud (contre le Cap Vert) et de la Côte d’Ivoire (contre le Mali). Qualifiés dans la douleur comme quatrièmes meilleurs troisièmes, les Ivoiriens surprennent depuis les huitièmes de finale joués contre le Sénégal. Pour certains, c’est l’arrivée d’Emerse Fae qui a tout changé.

La Côte d’Ivoire en début de CAN 2023

En effet, lors de la phase de groupe, la Côte d’Ivoire qui a bien démarré la CAN 2023 avec une victoire de 2-0 contre la Guinée-Bissau va déjouer contre le Nigeria lors du deuxième match. Malgré les grandes potentialités dans l’effectif, les Éléphants vont complètement sombrer contre la Guinée-Équatoriale (4-0) lors du dernier match du groupe A qu’ils devaient remporter pour se qualifier directement et tranquillement pour la suite de la compétition.

CAN 2033 - Côte d'Ivoire : Emerse Fae humilié après la victoire contre le Mali

Lors de cette dernière rencontre, le comportement du sélectionneur français, Jean-Louis Gasset, a soulevé beaucoup de questions sur la gestion de ses joueurs. Complètement dépassé dans sa zone technique, l’ancien entraîneur de Saint-Étienne n’a pas réussi à faire les changements qu’il faut pour remettre ses poulains dans la rencontre et renverser le Nzalang Nacional. Après cette humiliation, des voix se sont élevées pour exiger sa démission. Conscient de la débâcle, Jean-Louis Gasset a jeté l’éponge et s’est fait remplacer par Emerse Fae en intérim.

[totalpoll id= »794558″]

La prise de fonction de Fae

Après la qualification finalement obtenue grâce à la victoire du Maroc sur la Zambie, les joueurs de la Côte d’Ivoire se sont remis en question avec leur nouveau sélectionneur. Déterminé à renverser la vapeur et laver l’affront subi contre les Équato-Guinéens, Emerse Fae a procédé à des choix forts en injectant de nouveaux joueurs dans le onze type et en procédant à quelques ajustements tactiques. Contre le Sénégal, l’impact du nouvel homme fort de la sélection ivoirienne s’est fait remarquer.

Lire aussi:  Côte d’Ivoire : La très bonne nouvelle tombe pour Yahia Fofana !

Qualifiés pour les quarts de finale au terme d’un match fou contre les Sénégalais, les Éléphants ont une nouvelle fois arraché la qualification pour les demi-finales ce samedi contre les Aigles du Mali. Une nouvelle fois, la rencontre a été riche en émotions. Actuellement, beaucoup d’Ivoiriens n’ont d’yeux que pour Emerse Fae, qui a failli être remplacé par Hervé Renard si la France n’avait pas refusé le prêt que souhaitait la FIF.

« Emerse Fae n’a rien créé »

CAN 2033 - Côte d'Ivoire : Emerse Fae humilié après la victoire contre le Mali

Pendant que plusieurs s’inclinent devant le travail acharné de l’ancien joueur ivoirien à la tête de la sélection, Martial Gohourou, un célèbre journaliste, connu en Côte d’Ivoire pour ses sorties intempestives, va frapper. Dans l’émission « L’heure des tchatcheurs » sur la RTI3, l’homme de média ivoirien estime que Fae n’a absolument rien créé depuis son arrivée et que le réveil des joueurs est dû à la gifle de 4-0 reçue.

« Gasset a fait du bon travail, c’est pour ça qu’on a eu trois points. C’est le même schéma que Faé utilise. Les joueurs ont une autre mentalité puisqu’ils ont été gagnés 4 à 0 et ils ont été ressuscités. C’est pour cette raison qu’ils sont très motivés. Sinon, Faé n’est pas venu avec une fondation car ça a été monté par Gasset. Il n’a rien créé, il est dans la continuité de ce que Gasset a commencé. Je ne dis pas que Faé n’est pas un bon entraîneur, mais il faut remettre à César ce qui est à César », a balancé Martial.

Actuellement, c’est la déclaration qui fait rage en Côte d’Ivoire. Que pensez-vous de la sortie de Gohourou ?

Commentaires

3 réponses à “CAN 2033 – Côte d’Ivoire : Emerse Fae humilié après la victoire contre le Mali”

  1. Avatar de PAOLO
    PAOLO

    Il faut juste noter que Martial est de mauvaise foi. Qu’est-ce qu’il appelle FAÉ n’a rien créé ? Oui c’est vrai qu’il n’a pas remplacé les joueurs qu’il a trouvés, ce sont les mêmes certes, mais il a apporté un nouveau schéma de jeu, tous ses remplacements qu’il fait sont utiles et portent des fruits. Qu’est-ce que ce minable de soit disant journaliste sportif Martial veut que FAÉ fasse de plus. Ce sont les mêmes qui ont pourri le football ivoirien. Il est aigri pare ce qu’il n’aura plus sa part de butin venant de Gasset, c’est tout, tchrrrrrrr.

    1. Avatar de Digsat
      Digsat

      Putin le negre de maison a encore frappé. J’accuse ceux qui lui donne l’opportunité de parler. Il a gagné combien de trophées dans sa carrière. A-t-il au moins un diplôme d’entraîneur ? Franchement si le ridicule pouvait tuer….

  2. Avatar de
    Anonyme

    Il raconte n’importe quoi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *