Affiche pour le site 77
dans ,

Côte d’Ivoire : La forte réaction de Seko Fofana : « Si Gasset avait été là… »

Par

le


Sous la direction d’Emerse Faé, la Côte d’Ivoire de Seko Fofana a connu un parcours remarquable lors de la CAN 2023, se hissant en finale après avoir remporté des victoires cruciales contre des équipes de haut calibre telles que le Sénégal, le Mali et la RD Congo.

Cet exploit est d’autant plus notable qu’il fait suite à un début de compétition marqué par des tensions et le remplacement du sélectionneur initial, Jean-Louis Gasset, après une défaite cinglante face à la Guinée équatoriale (4-0). Ce changement a été le point de départ d’une renaissance pour les Éléphants, qui ont depuis retrouvé un élan victorieux et une unité impressionnante.

La forte réaction de Seko Fofana : "Si Gasset avait été là…"

Seko Fofana, membre clé de l’équipe de Côte d’Ivoire, a exprimé sa gratitude envers le coach français. « Nous lui sommes très reconnaissants pour tout ce que Jean-Louis Gasset a accompli avec notre équipe. Nous considérons que nous poursuivons son œuvre. C’est lui qui a formé cette équipe. Peut-être que cette épreuve était nécessaire pour stimuler notre équipe », a-t-il déclaré dans une interview. Ces paroles reflètent une grande appréciation pour l’impact significatif de Gasset, malgré son départ anticipé du tournoi. Effectivement, suite à leur lourde défaite face à la Guinée Équatoriale (4-0), l’avenir de l’équipe ivoirienne dans le tournoi semblait incertain, sans garantie de participation aux phases à élimination directe. Néanmoins, les Eléphants ont réussi à se qualifier en se classant parmi les meilleures équipes troisièmes.

Seko Fofana raconte les adieux avec Gasset

Seko Fofana raconte les adieux avec Gasset

Fofana a partagé que les adieux à Gasset ont été marqués par une forte émotion, comprenant des larmes et de profonds échanges. Le passage de témoin à Emerse Faé a constitué une phase décisive, marquée par d’importants changements tactiques. Notamment, l’ex-joueur de Nantes a redonné sa chance à Jean Michel Seri, désigné MVP contre le Sénégal, et a réintégré le vétéran Max Alain Gradel dans le onze titulaire, ce dernier ayant offert une passe décisive essentielle en demi-finale. Toutefois, Fofana a souligné le rôle continu de Gasset dans l’esprit de l’équipe : « Dire au revoir a été un moment chargé d’émotion, avec des pleurs et beaucoup d’échanges. Nous savions que nous devions aussi le faire pour lui. Je crois qu’il a sa part dans cette victoire ». L’étoile de RC Lens a même confessé : « Mais honnêtement, je pense que si Gasset avait été présent, le résultat aurait été le même (le même trajet jusqu’en finale). » Cela indique que l’influence de Gasset demeure une base solide sur laquelle Faé s’est appuyé pour mener les Éléphants vers de nouveaux horizons de succès.

Emerse Fae doit-il continuer à la tête des Eléphants de la Côte d’Ivoire ?

L’aventure de la Côte d’Ivoire lors de la Coupe d’Afrique des Nations 2023 restera gravée dans les mémoires comme une histoire remarquable. Le voyage de cette équipe, marqué par le passage de relais entre Gasset et Faé, a été ponctué de rebondissements spectaculaires. En atteignant la finale, la Côte d’Ivoire a démontré que l’unité et la persévérance peuvent triompher de l’adversité et conduire au succès. Il ne leur reste plus qu’à concrétiser leurs efforts dimanche contre le Nigeria.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *