nouveau format pour site bi 2024 02 01T021948.578
dans ,

Côte d’Ivoire – Mali : Salomon Kalou fait une nouvelle prédiction avec assurance !

Par

le


Lors de l’événement « Kick and Learn » organisé par la CAF à Abidjan ce mercredi, Salomon Kalou, aux côtés d’autres icônes du football africain, a partagé ses réflexions pour la CAN 2023.

C’était l’occasion pour l’ex-joueur de Chelsea et de l’équipe nationale ivoirienne de discuter de la défaite des Eléphants face à la Guinée Équatoriale et de leur avancée jusqu’aux quarts de finale aux dépens du Sénégal. Salomon Kalou a aussi parlé du prochain match de quart de finale entre la Côte d’Ivoire et le Mali, qui aura lieu le samedi 3 février à Bouaké.

image 3

Quel a été le facteur clé de la victoire de la Côte d’Ivoire en 2015 ?

Salomon Kalou : « L’élément déterminant était notre cohésion d’équipe. Il est impossible de remporter un tel tournoi sans cela. En plus de notre expérience, nous formions un groupe solide, avec une bonne entente, et nous étions convaincus qu’ensemble, nous pourrions triompher. »

Aliou Cissé doit-il quitter son poste de sélectionneur du Sénégal ?

Concernant la phase de groupes de la CAN 2023, la Côte d’Ivoire a traversé un match difficile contre la Guinée Equatoriale mais s’est qualifiée grâce au Maroc. À votre avis, qu’est-ce qui a contribué à la qualification des Eléphants pour les quarts de finale face au Sénégal ?

« Nous étions dans une position où notre élimination était presque actée. Cependant, le Maroc, déjà assuré de sa qualification et n’ayant pas besoin d’aligner son équipe type, a choisi de le faire pour notre bénéfice, nous offrant ainsi une nouvelle opportunité. Il était crucial pour nous de saisir cette chance. Nous avons affronté une très bonne équipe sénégalaise, et cela me touche personnellement car j’ai des amis dans cette équipe. Ils ont achevé la phase de groupes avec trois victoires en trois matchs. Être éliminé en huitièmes de finale est vraiment regrettable. Cependant, le football est ainsi fait, et la Côte d’Ivoire a bien abordé son match, saisissant l’opportunité de se qualifier pour les quarts de finale. »

Comment trouvez-vous la CAN et son niveau ?

« La Coupe d’Afrique des Nations est un tournoi exceptionnel. Selon les observations générales, c’est la meilleure édition jamais organisée par la CAF, et beaucoup la considèrent comme la meilleure CAN à ce jour. Sur le plan du jeu, les matchs sont d’une grande qualité, disputés sur d’excellents terrains. La compétition est magnifique jusqu’à présent, et il reste à voir si la Côte d’Ivoire ira jusqu’au bout. Nous le souhaitons bien sûr. »

Votre pronostique pour le match Mali – Côte d’Ivoire ?

« Quant au match Mali – Côte d’Ivoire, il s’annonce difficile car le Mali possède une équipe talentueuse. Beaucoup de joueurs maliens ont été formés ici. Nos styles de jeu sont similaires, et avec l’expérience accumulée par la Côte d’Ivoire, nous devrions, en théorie, réussir à nous qualifier pour les demi-finales. »

Est-ce qu’il fallait que Jean-Louis Gasset parte pour que la Côte d’Ivoire gagne ? Est-ce que c’est ca qui a été la clé de la victoire des Eléphants ?

« Je ne pense pas que le départ de Jean-Louis Gasset soit la raison principale du succès des Eléphants. Ce qui a compté, c’est que les joueurs ont été confrontés à leurs propres responsabilités. Le changement d’entraîneur implique toujours une réaction immédiate de la part de l’équipe, et les joueurs ont répondu présent. Ils ont prouvé leur compétence face à une très forte équipe du Sénégal. La défaite face à la Guinée Équatoriale est un revers qui peut arriver, mais cela n’enlève rien à la qualité de l’équipe de Côte d’Ivoire. »

Qu’est-ce qui va faire la différence contre le Mali selon vous ?

« Pour le match contre le Mali, je crois que notre expérience fera la différence. Nous sommes habitués à participer à de grandes compétitions et à atteindre les phases avancées, une expérience que le Mali n’a pas nécessairement. Il est essentiel de s’appuyer sur cette expérience pour remporter la victoire. »

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *