Affiche pour le site 36
dans , ,

Mali – Côte d’Ivoire : Après Krépin Diatta, Eric Chelle pousse un coup de gueule !

Par

le


Bien qu’ayant dominé et bénéficié d’une supériorité numérique pendant presque une heure, le Mali a été battu par la Côte d’Ivoire avec un score de 1-2 ce samedi en quart de finale à Bouaké. Selon le sélectionneur des Aigles, cette défaite est amère. Eric Chelle, lors de la conférence de presse, a critiqué l’arbitrage.

Avec un avantage numérique pendant plus d’une mi-temps et menant longtemps au score, le Mali a finalement cédé face à son rival de longue date, la Côte d’Ivoire. La défaite de 2-1 est particulièrement difficile à accepter pour Éric Sékou Chelle :

« C’est extrêmement difficile à digérer. Il y a eu des moments où nous avons brillé, mais nous avons flanché dans les dernières minutes. J’avais mentionné en conférence de presse mon espoir que le match ne se décide pas sur des erreurs d’arbitrage. Malheureusement, il faut admettre que cela a été le cas. Ensuite, nous avons opté pour une défense à cinq. Nous étions solides en défense, mais nous avons perdu notre emprise vers la fin, » a déclaré Eric Sékou Chelle.

GetPaidStock.com 65beee7f461f1

Interrogé sur le fait de savoir s’il ne serait pas un mauvais perdant après avoir bénéficié d’une supériorité numérique et manqué un penalty, Chelle rétorque : « Oui, je suis un mauvais perdant ! Il y a quelques jours, un de mes joueurs a tenté une tête, mais le ballon a touché sa main et l’arbitre a accordé un penalty. J’aimerais donc qu’on m’explique la règle sur les fautes de main. L’arbitre a sifflé des fautes contestables dans les dernières minutes. Nous voulions rester solides, mais l’arbitrage ne nous a pas facilité la tâche.« 

Lire aussi:  Côte d’Ivoire : Emerse Faé donne une réponse cash pour les locaux
[totalpoll id= »794558″]

Eric Chelle a été secoué par la défaite

image 28

Eric Chelle, à la tête de l’équipe des Aigles, a profondément ressenti l’amertume de cette défaite. Menant initialement grâce à un but de Nene Dorgeles à la 71e minute et bénéficiant d’une supériorité numérique, il avait toutes les justifications pour anticiper une victoire. Toutefois, l’égalisation de la Côte d’Ivoire à la 90e minute, puis le but victorieux d’Oumar Diakité dans les ultimes instants du match, ont rendu cette défaite particulièrement amère pour l’entraîneur.

https://twitter.com/Kiinng_M_tou/status/1753875385236779402?s=20

Manifestement touché et en larmes à l’issue de la rencontre, le sélectionneur né à Abidjan a été filmé en train de s’accroupir près du terrain, visiblement au bord de l’épuisement, pendant qu’un membre de son équipe lui versait de l’eau sur la tête. Peu de temps après, lors de la conférence de presse, le Malien s’est présenté de manière plus calme mais n’a pas caché sa frustration quant au dénouement du match.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *