nouveau format pour site bi 2024 01 22T021334.151
dans ,

Maroc – RDC : La cinglante réponse de Regragui à Mbemba : « Qu’il soit un peu honnête… » !

Par

le


Dans le dernier épisode du différend entre Walid Regragui, sélectionneur du Maroc, et Chancel Mbemba, capitaine de la RD Congo, une tension s’est manifestée dimanche à la fin du match de la CAN 2023 opposant les Lions de l’Atlas aux Léopards, qui s’est soldé par un match nul 1-1.

Bien que Regragui ait tenté de calmer les esprits lors de la conférence de presse post-match en affirmant que tout était résolu et qu’il ne tenait pas rigueur au défenseur central de l’Olympique de Marseille, Mbemba s’est exprimé plus ouvertement dans la zone mixte. « Je n’aurais jamais cru qu’un tel mot puisse sortir de la bouche du coach« , a-t-il déclaré, sans toutefois préciser de quel mot il s’agissait. Face à des rumeurs circulant sur les réseaux sociaux qui attribuaient des propos à caractère raciste à Regragui, le technicien a pris l’initiative de contacter le sélectionneur congolais, Sébastien Desabre, avant de clarifier la situation dans les pages de L’Equipe.

image 87 114

Regragui demande à Mbemba d’être honnête

« Qu’il soit un peu honnête avec lui-même« , a lancé Walid Regragui en s’adressant à Chancel Mbemba. « J’ai dit à Desabre : ‘Ramène-le ici, il perd la tête, il raconte des absurdités !‘ », a d’abord expliqué le sélectionneur, demi-finaliste de la Coupe du monde 2022. « Je n’ai pas apprécié car il sous-entend beaucoup de choses. Alors, s’il possède d’autres images que celles diffusées à la télévision, qu’il les montre. Il verra exactement ce qui s’est passé. Et voici ce qui s’est passé… Avant que j’aille lui serrer la main, il nous a confrontés, moi et mon adjoint, sur le bord du terrain avant la fin du match, il nous a parlé de manière inappropriée.

Et Desabre en est conscient. Et à la fin, malgré cela, je vais lui serrer la main pour lui demander : ‘Pourquoi tu me parles de cette façon ?’ Là, il détourne le regard, faisant semblant de ne pas vouloir me serrer la main. Je lui ai retenu la main, cela se voit sur les images, et il s’est mis à crier. Je lui ai dit : ‘Arrête de te vanter !’ Et il réplique : ‘Tu m’as traité d’idiot !’ Même si je n’ai jamais dit ça, il n’y a pas de problème s’il l’a entendu, mais en parlant ainsi, il insinue que mes paroles sont racistes, ce qui est malhonnête. Comme il ne parle que de religion dans son discours, qu’il soit un peu honnête avec lui-même. »

Aliou Cissé doit-il quitter son poste de sélectionneur du Sénégal ?

Romain Saïss apaise les tensions

Dans un climat de tension, Romain Saïss, le capitaine de l’équipe marocaine, a lancé un appel à la sérénité. « Le football est un sport qui implique de la tension, de l’adrénaline, entre autres. Ce qui se passe sur le terrain doit y rester. Nous commettons tous des erreurs sous la pression et l’enjeu d’une grande compétition. Cependant, il ne faut pas tout confondre et laisser place à un déferlement de haine des deux côtés. Nous sommes tous fiers de représenter l’Afrique, fiers d’être Africains, quelle que soit notre origine. Ne nous divisons pas pour des futilités. C’est juste du football, restons unis pour montrer le meilleur de cette CAN et la fraternité qui unit notre continent. Africa United », a-t-il publié sur Instagram, l’ancien joueur d’Angers.

Commentaires

Une réponse à “Maroc – RDC : La cinglante réponse de Regragui à Mbemba : « Qu’il soit un peu honnête… » !”

  1. Avatar de monigerard16@gmail.com

    Je veux juste que la paix règne entre nous nous sommes des frères s’il y a eu de mes attentes ou de malentendu je veux qu’on règle ça à l’amiable fier d’être africain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *