nouveau format pour site bi 64 3
dans , , ,

CAN 2023 – Maroc vs RDC : Grosse bagarre dans le tunnel en fin de match (VIDEO)

Par

le


Maroc vs RDC, la rencontre a joué ses prolongations. Le fin de match été le théâtre d’une d’une altercation entre le sélectionneur marocain Walid Regragui et le défenseur congolais Chancel Mbemba.

En toute fin de temps additionnel, Chancel Mbemba a montré des signes de crampe au mollet droit, entraînant l’intervention rapide des soigneurs et d’une civière. L’arbitre a demandé au joueur de quitter le terrain, déclenchant la colère de Mbemba, qui s’en est pris à l’arbitre et a reçu un carton jaune.

Maroc vs RDC, grosse tension en fin de match

Les images capturées par BeIn Sports ont révélé une confrontation musclée entre Walid Regragui et Chancel Mbemba. En quittant le terrain, Walid Regragui semble adresser des paroles à Chancel Mbemba, provoquant la colère du capitaine congolais. Après la fin du match, Walid Regragui s’est dirigé vers Mbemba pour lui serrer la main, mais la situation a rapidement dégénéré.

Selon un journaliste de Foot Mercato présent au stade, une bagarre a éclaté entre les deux équipes, avec des joueurs courant vers les vestiaires. En conférence de presse après le match, Walid Regragui a exprimé des regrets, affirmant : « Je regrette car on n’a pas donné une belle image, ni nous, ni la RDC ».

Cristiano Ronaldo doit-il prendre sa retraite internationale avec le Portugal?

Cette altercation souligne les tensions intenses qui peuvent surgir lors de compétitions de haut niveau, mettant en évidence la passion et la pression qui accompagnent la quête du succès dans le sport international. La suite du parcours du Maroc à la CAN et les éventuelles sanctions liées à cet incident restent à voir.

Le Maroc a démarré en force dans le choc du groupe F, prenant l’avantage dès la 2e minute avec une tête d’En-Nesyri suite à un centre précis d’Hakimi. L’ouverture du score a été confirmée après une interruption de quatre minutes en raison d’un problème d’oreillette de l’arbitre, sur un corner de Ziyech repris par Hakimi (1-0, 6e). Cherchant à se mettre à l’abri, le Maroc a vu la tentative de Ziyech stoppée par le gardien congolais Mpasi (11e).

Lire aussi:  Classement FIFA : Cameroun, Côte d’Ivoire, Sénégal, Maroc… des changements en Afrique

Maroc vs RDC, un match équilibré 

Cependant, les Léopards ont riposté avec des occasions de Bongonda, dont la reprise a été contrée, et Mbemba, qui a manqué une opportunité à bout portant (12e, 13e). En-Nesyri a également eu l’occasion de doubler la mise, mais son contrôle a été perturbé par Mbemba et Mpasi (31e). Le Maroc, après un départ énergique, a concédé des occasions aux Congolais, notamment une déviation dangereuse de Saïss sur un corner (33e) et un penalty manqué par Bakambu, arrêté par Bounou (42e).

Au retour des vestiaires, le sélectionneur congolais a effectué des changements, remplaçant Baka par Batubinsika. Ce dernier s’est montré menaçant sur un corner, frôlant le poteau (48e). Malgré la persistance du danger marocain, avec un centre d’Hakimi pour Boufal (52e), les changements de Desabre ont porté leurs fruits. Elia, lancé par une passe en profondeur, a égalisé en passant en retrait pour Mvumpa (1-1, 76e).

Maroc vs RDC

Les Marocains, épuisés, ont subi la pression congolaise, repoussant des centres dangereux et une frappe de Mayele (77e, 90e). Le match s’est conclu sur un 1-1, marqué par une brève altercation entre le sélectionneur marocain Regragui et le capitaine congolais Mbemba. Le Maroc, leader provisoire avec 4 points (+3), devra attendre le dernier match contre la Zambie pour confirmer sa qualification. La RDC, deuxième avant le match entre la Zambie et la Tanzanie, devra remporter son dernier match pour espérer atteindre les huitièmes de finale.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *