NOUVEAU POUR SITE 27 1
dans , ,

98 jours après le Sénégal, un champion d’Afrique fait une grosse révélation : « L’arbitre était sous pression »

Par

le


Le gardien ivoirien Yahia Fofana a partagé des détails révélateurs sur le match tendu contre le Sénégal en huitième de finale de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2023).

Les Éléphants ont triomphé aux tirs au but après un match nul 1-1. Fofana a admis avoir douté des chances de son équipe de revenir après le but de Habib Diallo. Il a également critiqué certaines décisions arbitrales, notamment l’absence de carton rouge pour Sadio Mané, qui aurait pu changer le cours du jeu. « L’arbitre n’a pas consulté la VAR et a subi des pressions à la mi-temps », a-t-il déclaré. Concernant le penalty qui a permis à Kessié de marquer, Fofana est convaincu qu’il n’y avait pas hors-jeu. Il soupçonne aussi l’arbitre d’avoir tenté de compenser pour le carton rouge non attribué en accordant un penalty à Ismaïla Sarr.

image 66

Cet aveu du gardien de but confère une certaine validité aux contestations exprimées par le champion d’Afrique en titre à la fin du match.

[totalpoll id= »794558″]

Le Sénégal avait crié au scandale

La défaite du Sénégal en huitième de finale a provoqué une réaction virulente de Krépin Diatta, le latéral droit de l’équipe. Après l’élimination face au pays hôte, Diatta a explosé de colère dans la zone mixte, accusant ouvertement les organisateurs : « Vous nous avez tués, vous êtes des corrompus. Gardez votre coupe d’Afrique », a-t-il lancé au service média de la CAF. Cette déclaration audacieuse n’est pas passée inaperçue et a entraîné une sanction de la part de l’instance dirigeante du football africain.

Commentaires

Une réponse à “98 jours après le Sénégal, un champion d’Afrique fait une grosse révélation : « L’arbitre était sous pression »”

  1. Avatar de Ibrahima gueye Gueye
    Ibrahima gueye Gueye

    Cet arbitre a pris des décisions sur la contrainte des organisateurs qui voulaient qualifier coûte que coûte la cité d’ivoire !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *