iconsport icon dib 240922 11 124 1
dans

« Le Sénégal est moins fort qu’en 2022, Sadio Mané aussi », un ancien International interpelle Aliou Cissé

Par

le


L’ancien défenseur du Sénégal Alassane Ndour, pense que les Lions de la Teranga sont moins forts comparativement en 2021 où ils ont remporté la 33e édition de la Coupe d’Afrique des Nations en terre camerounaise. Pour l’ancien de West Bromwich, la star de l’équipe Sadio Mané, est lui aussi moins dangereux, après son départ pour l’Arabie Saoudite.

Du 13 janvier au 11 février aura lieu la 34e édition de la Coupe d’Afrique des Nations en Côte-d’ivoire. Pour cette nouvelle édition, qui arrive à grand, le Sénégal est cité par les sérieux prétendants pour remporter le trophée. Tenants du titre après une victoire aux tirs au but contre l’Egypte en février 2022, les Lions défendront leur sacre. Il y a deux ans, le Sénégal regorgeait les meilleurs joueurs par poste. Mais depuis cet été, plusieurs cadres ont rejoint l’Arabie Saoudite. Pour Alassane Ndour, c’est une mauvaise nouvelle pour les champions d’Afrique, qui perd ainsi en compétitivité.

« Le Sénégal est moins fort qu’en 2022. Sadio Mané également. Il est moins fort largement. Parce que Sadio Mané qu’on a connu à Liverpool, qui portait cette équipe, ce n’est pas aujourd’hui le même Mané qui est dans le Golfe. Forcément, il devient moins percutant, moins influent dans le jeu. Mais ça reste un joueur de qualité, un joueur d’expérience. Même s’il est moins fort, on sent qu’il met des buts. Il reste un joueur sur qui le Sénégal peut compter par rapport à son expérience, à sa vista. Il a quand même cette ossature de grand joueur. Mais, on n’a pas le même Sadio qu’on avait », a déclaré Alassane Ndour.

El-Hadji Diouf croît au doublé du Sénégal

Si Alassane Ndour doute de la compétitivité du Sénégal comparativement à il y a deux ans, ce n’est pas le cas chez El-Hadji Diouf. Récemment, l’ancien international sénégalais s’est prononcé sur les chances de titre des Lions. Pour lui, Aliou Cissé et ses poulains ont largement les moyens de s’offrir un doublé historique en Côte-d’ivoire.

Emerse Fae doit-il continuer à la tête des Eléphants de la Côte d’Ivoire ?

El-Hadji Diouf

«On ne peut pas être tenant du titre et ne pas être favori. Nous avons la meilleure équipe et aujourd’hui, moi, mon slogan c’est back to back. L’Afrique du Sud avait gagné la Coupe du monde (de rugby, ndlr) et elle est revenue la gagner à nouveau. C’est parce qu’elle est la meilleure équipe », a déclaré le double Ballon d’Or africain (2001 et 2002) dans un entretien avec le média sénégalais Record.

Aliou Cissé pas inquiet pour ces stars

Malgré le départ de la plupart de ses cadres dans le Golfe, Aliou Cissé pense toujours que son groupe peut encore rivaliser avec les plus grandes nations d’Afrique et même du Monde.

Aliou Cissé

« J’ai des garçons qui sont affûtés. Je suis très satisfait de ce qu’ils font même s’il ne sont pas à Naples ou à Chelsea (Kalidou Koulibaly et Édouard Mendy). Ce sont des cadres dans les équipes où ils jouent, ils sont des leaders là où ils jouent. Quand ils jouent ils continuent à impacter de leur qualité, de leur abnégation dans cette sélection, ce sont des cadres de cette équipe nationale. Ils ont énormément d’expériences : champions d’Europe, champions d’Afrique, plus de 100 sélections, ce sont des garçons sur lesquels compte encore l’équipe du Sénégal », a déclaré le sélectionneur des Lions en marge des éliminatoires du Mondial 2026. Une manière pour lui d’annoncer clairement la couleur avant la compétition. Rappelons que pour les deux premières journées des éliminatoires de la Coupe du Monde 2026, le Sénégal avait laminé le Soudan du Sud (4-0), mais a été tenu en échec par une solide équipe du Togo (1-1), qui aurait même pu empocher les trois précieux points de la rencontre, n’eut été un Edouard Mendy des grands soirs.

Tiré au sort dans le groupe C, le Sénégal entamera sa compétition le 15 janvier face à la Gambie, avant de défier respectivement le Cameroun et la Guinée lors des deux dernières journées de la phase de groupe.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *