dans

Sénégal : Idrissa Gueye dévoile ses deux successeurs en équipe Nationale

Par

le


Cadre de l’équipe nationale du Sénégal, Idrissa Gueye est plus que jamais proche de la retraite internationale. Avec désormais 104 sélections avec les Lions, le milieu de terrain d’Everton devrait dans les années à venir annoncer son départ de l’équipe du Sénégal. Avant cela, il a choisi ses deux successeurs, qui sont Pape Matar Sarr et Lamine Camara.

International depuis 2011, Idrissa Gueye est le joueur le plus capé de l’équipe du Sénégal. Avec 104 sélections à son actif, l’ancien du joueur du Paris Saint-Germain fait partie des éléments incontournables des Lions de la Teranga. Alors qu’il est désormais proche d’un départ, le milieu de terrain d’Everton a déjà évoqué les deux joueurs qui pourront le remplacer à l’avenir. Et comme attendu, c’est Pape Matar Sarr et Lamine Camara qu’il a choisi.

« Il y a beaucoup de jeunes talentueux, et cela est réjouissant. Nous sommes là pour les accompagner, et le jour où nous prendrons notre retraite, ils auront déjà la force nécessaire pour porter l’équipe nationale du Sénégal. Je pense à des jeunes comme Pape Matar Sarr, qui fait ses preuves à Tottenham, et Lamine Camara avec le FC Metz, entre autres », a-t-il déclaré.

Il a ajouté en soulignant l’importance du vivier talentueux actuel : « Nous avons des jeunes talentueux qui peuvent contribuer à la progression de l’équipe nationale du Sénégal. Avec le travail remarquable réalisé dans les centres de formation de nos jours, nous n’avons aucune raison de nous inquiéter », a-t-il conclu.

Aliou Cissé doit-il quitter son poste de sélectionneur du Sénégal ?

Pape Matar, si jeune et déjà fort

Pape Matar Sarr

Il n’a que 21 ans, mais Pape Matar Sarr fait déjà partie des meilleurs à son poste. Formé à Génération Foot au Sénégal, le milieu de terrain évoluant depuis quelques saisons à Tottenham, a fait ses ses débuts professionnels au FC Metz. Auteur d’une première saison exceptionnelle avec les Grenats, 25 matchs et 4 buts toutes compétitions confondues, le natif de Thiaroye a été acheté pour la somme de 17 millions d’euros par Tottenham. Prêté une semaine, il est monté en régime avant de rejoindre le club Londonien. Auteur d’une année exceptionnelle avec les Spurs, l’ancien Messin, a été élu meilleur jeune joueur de l’année 2022 par la CAF. Depuis, le milieu de terrain sénégalais est devenu indispensable. Précieux en club sous la houlette de l’entraîneur de Tottenham Ange Postecoglou, Pape Matar Sarr est aussi indispensable en sélection nationale du Sénégal. Nouveau chouchou d’Aliou Cissé, le  joueur de 21 ans, a marqué son premier but en sélection, le 16 novembre dernier, lors de la victoire du Sénégal face qu Soudan du Sud (4-0), comptant pour les éliminatoires de la Coupe du Monde 2026. Pape Matar Sarr est clairement attendu pour prendre la relève au milieu de terrain d’Idrissa Gueye comme évoqué par le joueur d’Everton.

Lamine Camara, la nouvelle coqueluche au Sénégal

L’équipe du Sénégal a en son sein un nouveau phénomène, qui répond au nom de Lamine Camara.

Lamine Camara

Du haut de ses 19 ans, Lamine Camara a montré son talent lors de la 7e édition du CHAN 2022. Nommé meilleur joueur de la phase de groupes de la compétition, le natif de Diouloulou remporte à trois reprises le prix du “Meilleur joueur de Match”. Homme de confiance de l’effectif de Pape Thiaw, le jeune Lion transforme le dernier tir au but lors de la finale face à l’Algérie et offre au Sénégal son premier CHAN. Après le CHAN, c’est à la Coupe d’Afrique des Nations des moins de 20 ans que Lamine Camara s’est illustré. Il est l’un des acteurs majeurs du titre remporté pour les Lionceaux. Lamine Camara repart avec le trophée TotalEnergies du “Meilleur joueur du tournoi”. Après le CHAN et la Coupe d’Afrique U20, Lamine Camara a fait ses débuts professionnels au FC Metz. Le milieu de terrain sénégalais n’a pas mis du temps pour montrer à son entourage ce qu’il avait dans pieds.

“ Je crois qu’il est sur une bonne voie et sincèrement, je n’ai pas de grands doutes par rapport à ça. J’ai ressenti qu’il a la qualité de s’adapter vite grâce à sa maturité dans le jeu, avec laquelle il m’a surpris positivement ». Ces mots proviennent de Laszlo Boloni, l’entraineur du FC Metz, conscient des qualités de son joueur. 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *