bresilll
dans , , , , ,

Neymar Junior impliqué dans une ténébreuse affaire politique en France

Par

le


La MATINALE d’Afrique Sports du vendredi 05 janvier 2024 s’intéresse principalement à Neymar Junior dont le transfert du Paris Saint-Germain vers Al-Hilal ressort des dessous incroyables. Les détails de cette affaire politique sont à suivre dans cette matinale qui s’ouvre avec les Lions de l’Atlas du Maroc qui célèbrent Hakimi après son sacre avec le PSG. L’arrière droit a participé à l’entraînement des Lions de l’Atlas le jeudi 4 janvier 2024 et a reçu un accueil chaleureux de la part de ses coéquipiers et du staff après avoir remporté le Trophée des Champions avec le club de la capitale française (2-0 contre Toulouse).

«Je suis très content de rejoindre mes coéquipiers pour continuer le travail avec le groupe. Je veux remercier tous les supporters qui me soutiennent tout le temps même dans les moments difficiles. Je vais me donner à fond pour l’Équipe nationale et j’éspère qu’on va réaliser de belles choses», a déclaré Achraf Hakim fraichement sacré avec le PSG au Trophée des Champions.

Neymar Junior impliqué dans une ténébreuse affaire politique en France

La présence d‘Achraf Hakimi aux côtés de ses coéquipiers au complexe Mohammed VI de football confirme sa participation avec le Maroc à la Coupe d’Afrique des Nations 2023 qui se tiendra du 13 janvier au 11 février 2024 en Côte d’Ivoire. Pour rappel, l’équipe nationale se rendra dimanche prochain à San Pedro, ville du sud-ouest de la Côte d’Ivoire, pour poursuivre les préparatifs de  la CAN. Les Lions de l’Atlas affronteront la Sierra Leone le 11 janvier à San Pedro.

Maroc : l’étonnant double rêve de Bounou

Neymar Junior impliqué dans une ténébreuse affaire politique en France

Un Marocain en cache un autre. Yassine Bounou dévoile ses deux plus grands rêves de footballeur professionnel. Leader invaincu avec Al-Hilal en Saudi Pro League, doté d’un matelas plus moelleux 7 points de mieux que le vice-champion Al-Nassr de Sadio Mané, après 19 journées, Yassine Bounou rejoint également l’équipe marocaine pour préparer la CAN 2023. les gardiens des Bleus et Blancs et des Lions de l’Atlas (58 sélections) pour participer à un jeu de questions/réponses. Le  gardien africain de l’année 2023 est en passe de remporter un titre avec l’équipe marocaine qu’il a rejoint fin 2012, et sa meilleure performance reste les quarts de finale de la CAN 2021 sur la scène continentale, record personnel en Afrique et une 4ème place en 2022 lors du Mondial.

Emerse Fae doit-il continuer à la tête des Eléphants de la Côte d’Ivoire ?

Le deuxième rêve est pour le moins inhabituelle, car elle implique un transfert au… Club Atlético River Plate en Argentine. Un rêve d’autant plus atypique que le natif de Montréal n’a aucun lien avec le continent sud-américain ou l’Argentine et qu’il écrit encore aujourd’hui sa carrière à des milliers de kilomètres de cette destination. Sans doute y est-il resté pour des raisons personnelles.

La date de retour d’Eduardo Camavinga connue ?

Neymar Junior impliqué dans une ténébreuse affaire politique en France

Cap sur l’Espagne et le Real Madrid. Blessé avec l’équipe de France à l’automne, Eduardo Camavinga se rapproche tout doucement d’un retour sur les terrains avec le Real Madrid. Après avoir repris l’entraînement collectif en compagnie du reste du groupe, le joueur de 21 ans est de nouveau à la disposition de son coach. Carlo Ancelotti pourrait même profiter du déplacement sur la pelouse d’Arandina, pensionnaire de quatrième division espagnole, en Coupe du Roi ce samedi, pour lui donner à nouveau du temps de jeu.

Il devra rapidement retrouver le rythme le 10 janvier, les Merengues affrontent l’Atlético Madrid en demi-finale de la Supercoupe d’Espagne. Et Ancelotti ne bouderait certainement pas son plaisir d’avoir dans son groupe le polyvalent tricolore, capable d’évoluer aussi bien dans l’entrejeu que dans le couloir gauche de la défense.

Le FC Barcelone arrache la victoire à Las Palmas et remonte sur le podium

Neymar Junior impliqué dans une ténébreuse affaire politique en France

Avant de conclure cette matinale, parlons du FC Barcelone. Mené durant près d’une période à Las Palmas, le FC Barcelone s’impose difficilement aux Îles Canaries dans le temps additionnel (2-1) et reprend sa troisième place derrière le Real Madrid et Gérone. Il fallait attendre le temps additionnel pour assister à un scénario haletant : poussé dans le dos face au but vide par Daley Sinkgraven – expulsé (90+2e), Ilkay Gündogan obtenait un penalty et se faisait justice pour offrir un succès inespéré aux siens (2-1, 90+4e). Dans les derniers instants du temps additionnel, Roque s’offrait même deux occasions, une frôlant le poteau gauche et l’autre contrée dans la surface (90+7e).

Une victoire donc, et trois points importants pour le FC Barcelone, seul troisième du classement devant l’Atlético et Bilbao. Las Palmas peut regretter et reste bloqué à la 10e place.

PSG : nouvelles révélations accablantes sur le transfert de Neymar

Neymar Junior impliqué dans une ténébreuse affaire politique en France

Terminons avec les nouvelles révélations accablantes sur le transfert de Neymar. Aujourd’hui sous les couleurs d’Al-Hilal en Arabie saoudite, Neymar continue de faire parler de lui. Si l’international brésilien est actuellement éloigné des terrains en raison d’une grave blessure au genou, c’est son transfert au Paris Saint-Germain qui se retrouve au cœur de l’actualité. La raison ? Une enquête menée par Mediapart, révélant de nombreuses coulisses au sujet de cette opération à 222 millions d’euros. Dans cette optique, le média français affirme que Gérald Darmanin, alors ministre des comptes publics, aurait aidé le PSG à ne pas payer des dizaines de millions d’euros de taxes sur le transfert du Brésilien. Mais ce n’est pas tout.

Ainsi, l’ancien député Hugues Renson du parti Renaissance, auquel appartient le président Emmanuel Macron, et l’ancien directeur de la communication du PSG Jean-Martial Ribes font quant à eux l’objet d’une enquête, comme le rapportait Libération ce mercredi. M. Renson aurait, en effet, obtenu des avantages fiscaux pour le club de la capitale dans le cadre de l’affaire Neymar, en échange de billets pour le PSG offerts par M. Ribes et d’autres faveurs. Considéré comme un trafic d’influence, Renson pourrait d’ailleurs se voir infliger une lourde sanction. Reste également à savoir si Ribes et le PSG risquent quelque chose dans cette histoire qui aura grandement mobilisée la classe politique…

 Selon vous, Neymar est-il fini pour le football ? Vos avis seront attendus en commentaires.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *