cadre21
dans

Anthony Joshua rabaisse Francis Ngannou, il lui répond sans détour : « Je suis celui qui peut aller… »

Par

le


Francis Ngannou ne compte pas faire les choses à moitié. À la recherche d’un gros défi après Tyson Fury, il a répondu à Anthony Joshua qui estime qu’il ne ferait pas le poids contre lui dans le ring.

Ça y est, Francis Ngannou est de retour. Après quelques semaines de pause en Afrique où il a reçu des honneurs en Côte d’Ivoire ou dans son Cameroun natal après la belle performance contre Tyson Fury, le Predator a repris le chemin de l’entraînement. Sans doute avec des idées précises en tête pour l’année prochaine, le natif de Batié compte frapper de grands coups. En attendant d’en savoir plus sur son avenir ou sur son prochain combat en boxe, il se prépare pour faire ses débuts au PFL.

Avec plusieurs bonnes volontés qui souhaitent l’affronter, Francis Ngannou ne devrait pas chômer longtemps. Dans le même temps, le numéro 10 WBC chez les poids lourds reçoit des sollicitations en boxe anglaise. N’eût été son refus d’affronter le vétéran chinois Zhelie Zhang, Ngannou devrait déjà retourner sur le ring le 23 décembre prochain. Mais connaissant la ligne directive du Predator depuis son départ de l’UFC, seuls les grands noms dans le monde des sports de combat l’intéressent. Parlant de grand nom, il y a l’ancien champion britannique Anthony Joshua. Ce dernier a d’ailleurs réduit à néant le Predator qu’il considère comme « une victoire facile ».

Emerse Fae doit-il continuer à la tête des Eléphants de la Côte d’Ivoire ?

« Je vais dans le ring les mettre dans une mauvaise position« 

Anthony Joshua rabaisse Francis Ngannou, il lui répond sans détour : "Je suis celui qui peut aller..."

Mis au parfum de cette affirmation de l’ancien champion IBF, WTA, WBO, Francis Ngannou n’a pas manqué de réagir. Dans le podcast The Club Shay Shay, l’ancien champion de l’UFC s’est dit prêt à affronter Joshua en boxe ou au MMA pour lui donner « sa victoire facile ». « Tyson a aussi dit ça. Et il est meilleur qu’Anthony Joshua. Pourquoi devrais-je faire attention à ce qu’il dit ? Je suis dans ce milieu depuis tellement longtemps. J’en ai tellement entendu. Les gens parlent. Mais il y a une différence entre vouloir faire quelque chose et être capable de le faire. On peut faire tout ce qu’il veut. Dans le ring, dans l’octogone. Peu importe », a lancé Ngannou.

« Ce qu’il veut. Ring ou octogone. Le truc, c’est que je suis celui qui peut aller partout confortablement. Ma zone de confort sera l’octogone, mais je vais dans le ring les mettre dans une mauvaise position« , a-t-il insisté.

Quel prochain défi pour le Predator?

C’est clair, Francis Ngannou déclare ouvertement la guerre à Anthony Joshua. Va-t-on finir par avoir ce combat de titans ? C’est la grande question. Actuellement, tous les noms que souhaite défier le Predator sont déjà bookés et ont un agenda chargé. Le 23 décembre prochain, les plus grands boxeurs de la catégorie des poids lourds seront en Arabie Saoudite pour une grande soirée rentrant dans le cadre du festival, la saison de Riyad qui se poursuit. Après l’ouverture du bal le 28 octobre dernier par l’ancien de l’UFC et le Gypsy King, les Saoudiens ramènent Deontay Wilder et Anthony Joshua pour la fin de l’année.

D’ailleurs c’est l’actualité dans le monde de la boxe. Outre cet événement grandiose, il y a le grand choc entre Tyson Fury et Oleksander Usyk le 17 février prochain toujours en Arabie Saoudite où les deux champions invaincus des lourds mettront en jeu leur ceinture. Celui qui sortira vainqueur sera l’unique champion des lourds, ce qui ne s’est plus passé depuis l’époque de Lennox Lewis. Si Ngannou espère avoir la revanche contre le Roi Gitan qui l’avait battu par décision partagée des juges, il va falloir attendre encore un peu.

En tout cas c’est sûr, tôt ou tard, on aura un nouveau choc en boxe anglaise dans lequel Ngannou sera encore la vedette. C’est d’ailleurs tout ce que souhaitent les amateurs de la discipline pour jauger la vraie force du Camerounais.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *