10ème anniversaire de la main de Suarez, Asamoah Gyan critique les ghanéens

Hier, le Ghana célébrait le 10ème anniversaire de la défaite inoubliable de l’équipe nationale en quarts de finale de la Coupe du Monde contre l’Uruguay. Sur une main de Luis Suarez et un penalty raté d’Asamoah Gyan, les Black Stars n’ont pas pu atteindre les demi-finales de cette compétition. Ce qui sera d’ailleurs historique.

10 ans après, plusieurs se remémorent cette cruelle élimination. Des photos de la main de Suarez par ici, celles du penalty manqué de Gyan par-là, bref ce match n’a pas encore quitté la conscience collective des ghanéens et des Africains qui ont vu ce match comme une véritable injustice. Sur son compte Twitter, le meilleur buteur de l’histoire des Black Stars a posté un message énigmatique sur son compte Twitter. Une sortie sur les réseaux sociaux qui veut tout dire.

« Nous célébrons l’échec plus que les réalisations. Je profite de mon coin de plaisir. Ma famille est très fière de moi. C’est ce qui m’importe le plus », a-t-il publié.

Certes Asamoah Gyan a fait savoir dans une récente interview qu’il est toujours hanté par ce penalty raté. Mais, pour lui, 10 ans après, cette action, cette élimination ou ce geste ne devraient plus être un évènement à célébrer. Puisqu’ils font partie des pages sombres de l’histoire du football ghanéen.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *