Le président de la Fédération Algérienne surprend : « On n’a pas été lésé par l’arbitrage »

Advertisements

La non qualification de l’Algérie pour la Coupe du Monde 2022 fait tomber les têtes. Charaf-Eddine Amara, le président de la Fédération Algérienne de Football, a démissionné ainsi que tout le Bureau Fédéral.

Advertisements

C’est au cours d’une conférence de presse organisée en toute urgence ce jour que le président de la FAF a jeté l’éponge. Si c’est l’évènement de ce jeudi dans le pays, le désormais ex patron du football local a surpris plus d’un par une déclaration. Pour lui, le plus important c’est de faire le diagnostic de l’échec des Fennecs que de se focaliser sur les erreurs d’arbitrage.

« Chacun apprécie ce qu’il s’est passé, estime avoir été lésé par l’arbitrage, chacun à son avis sur le sujet. Moi, je ne suis pas de ceux là. Le fait est là, notre EN n’est pas en Coupe du Monde et il faut penser à l’avenir, sans moi », a-t-il déclaré.

Rappelons que l’Algérie a été éliminée de la Coupe du Monde 2022 par le Cameroun. Une élimination survenue dans les derniers instants à cause du but de Karl Toko Ekambi.

Publicité
Advertisements

Laisser un commentaire