Le defenseur tricolore Jules Kounde lors du match Grece France le 21 novembre 2023 1754734
dans

Équipe de France : « C’est ce qui me dérange », la colère de Jules Koundé

Par

le


Le défenseur du FC Barcelone et de l’équipe de France, Jules Koundé a déploré le rythme effréné des rencontres, qui augmente le risque de blessures graves pour les joueurs.

Jules Koundé est l’un des joueurs les plus sollicités du football européen. Le défenseur central, qui a rejoint le FC Barcelone cet été en provenance du FC Séville, enchaîne les matchs avec son club et avec l’équipe de France, dont il est devenu un élément important. Mais ce rythme soutenu n’est pas sans conséquences sur sa santé et celle de ses coéquipiers.

L international francais Jules Kounde face a l Allemagne 1732420

Koundé dénonce le manque d’écoute des instances

Invité de l’émission Clique sur Canal+, Jules Koundé a exprimé son ras-le-bol face au calendrier surchargé des joueurs internationaux, qui doivent jongler entre les compétitions de clubs et les trêves internationales. Il a regretté que les instances du football, comme la FIFA ou l’UEFA, ne prennent pas en compte l’avis des joueurs, qui sont les premiers concernés.

Le rythme est devenu de plus en plus soutenu, a confié l’international français. Et ce qui me dérange un peu, c’est que quand on fait ce genre de constats qui sont des faits, on joue plus, on entend souvent les mêmes rengaines qui disent que ‘oui, mais avant on jouait aussi’ alors que ce n’est pas forcément vrai qu’il y avait autant de matchs. Je pense que l’on va dans un rythme qui est de plus en plus dangereux. On voit qu’il y a de plus en plus de blessures graves. Notamment avec cette trêve où il y a énormément de joueurs qui se sont blessés. Avec l’avancée de la médecine, ce sont des blessures dont on revient bien. Mais il y a aussi des joueurs qui en reviennent moins bien et après cela crée des faiblesses dans ton corps.

Emerse Fae doit-il continuer à la tête des Eléphants de la Côte d’Ivoire ?

Koundé cite les exemples de Camavinga et Zaïre-Emery

Jules Koundé a notamment cité les exemples de ses coéquipiers en équipe de France, Eduardo Camavinga et Warren Zaïre-Emery, qui ont été victimes de blessures au genou lors de la dernière trêve internationale. Camavinga, qui évolue au Real Madrid, souffre d’une entorse du ligament latéral interne et sera absent pendant plusieurs semaines.

Ces deux jeunes talents ne sont pas les seuls à avoir été touchés par les blessures lors de la trêve internationale. D’autres joueurs comme Vinicius, Gavi ou encore Rodrygo sont revenus en club avec de sérieux pépins physiques. Jules Koundé, qui a lui-même connu une blessure au mollet en octobre, espère que le calendrier sera revu à la baisse pour préserver la santé des joueurs.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *