Gavi Espagne Georgie 1
dans

Blessure de Gavi : La sortie du Dr Garcia Cota qui interpelle l’UEFA et la FIFA

Par

le


Dimanche, Gavi s’est gravement blessé avec l’Espagne. Après les tests réalisés hier, le Barça a confirmé que son joueur manquera les 9 prochains mois de compétition. Gavi donc déclare forfait non seulement pour le reste de la saison, mais aussi pour l’Euro 2024 en Allemagne et les Jeux Olympiques de Paris.

Après cette blessure, la problématique du nombre élevé de match a été remise sur la table. En effet, Gavi n’est que le dernier sur la liste des nombreux joueurs qui ont eu des blessures graves ces derniers mois. Et selon le Dr Juan José Garcia Cota, ces blessures sont dues au nombre élevé de matches qui cause une fatigue musculaire. Selon lui, lorsqu’il a fatigue ou épuisement, les neurones des muscles réagissent assez lentement et ne parviennent pas à faire éviter une blessure.

« Il est clair que plus le nombre de matchs joués est élevé, plus le nombre de blessures possibles est élevé. C’est comme si quelqu’un qui conduit plus a plus de risques d’avoir un accident. Dans le football d’aujourd’hui, ce qui devrait être davantage valorisé, ce sont les périodes de repos. On peut penser qu’une lésion ligamentaire ou méniscale survient après un affaiblissement de la zone, mais les mécanismes de défense dont nous disposons dépendent de réponses neuromusculaires qui réagissent moins bien et sont trop lentes dans les phases de fatigue et d’épuisement. C’est pourquoi, lorsqu’il n’y a pas un bon repos, le risque de subir une blessure aussi grave que celle que Gavi subit actuellement peut être plus grand , quelle que soit la qualité de la préparation et de l’entraînement », a déclaré le spécialiste sur Mundo Deportivo.

image 18 59

Une déclaration qui interpelle les instances dirigeants du football, avec la FIFA et l’UEFA en première ligne. Avec le nombre croissant de match pour encore et toujours faire de l’argent, les joueurs risquent d’en payer le prix fort. C’est Thibaut Courtois hier, Gavi aujourd’hui, qui ce sera demain ?

Il urge ainsi de trouver une solution pour permettre aux joueurs d’avoir le temps de repos nécessaire pour ensuite pouvoir performer au plus haut niveau, sans grand risque de blessure grave. Pep Guardiola, entraîneur de Manchester City, a été l’un des premiers à hausser le ton, suivi de plusieurs joueurs et d’autres entraîneurs, tel que Aliou Cissé. Le technicien espagnol conseillait même aux joueurs, s’ils ne sont pas écouté, d’aller en grève pour forcer les instances à prendre des décisions ou à demander l’avis de ceux qui sont sur le terrain.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *