Barça: Le seul atout du service juridique pour éviter une lourde sanction à Messi

Auteur d’un geste d’humeur violent envers l’attaquant de l’Athletic Bilbao, Asier Villalibre, la star argentine risque une lourde sanction après son expulsion en finale de la SuperCoupe d’Espagne. En attendant la réunion du comité de la compétition, le service juridique du FC Barcelone prépare en coulisse la défense de capitaine catalan afin d’essayer d’alléger l’éventuelle suspension.

Mais, selon le rapport de l’arbitre de la rencontre,Jesus Gil Manzano, « Messi a frappé un adversaire avec le bras en utilisant une force excessive pendant que le ballon était en jeu, mais pas à distance de la partie ». Une analyse compromettante pour le Sextuple Ballon d’Or qui pourrait écoper 3 voire 4 matchs de suspensions.

Un dénouement que la défense essaiera d’éviter en faisant valoir que « Messi ne le frappe pas au visage et que sa réaction est de se débarrasser de lui pour l’empêcher de bloquer sa progression vers la zone adverse dans un mouvement d’attaque », rapporte Mundo Deportivo.

En outre le média espagnol indique qu’un autre fait pourrait faire pencher la balance: « c’est la première expulsion de Messi en 753 matchs avec le Barça, qui parle de ne pas être un joueur violent ou ayant une expérience dans l’utilisation de la violence dans le jeu », justifie t-il. Un argument de poids non-négligeable qui toutefois pourrait redonner espoirs au club et aux supporters catalans dans ce dossier.

Laisser un commentaire