Encore un rebondissement dans l’affaire Neymar-Alvaro, de nouvelles preuves tombent

Lors du dernier Clasico remporté par l’OM contre le PSG, Neymar a accusé le défenseur espagnol Alvaro Gonzalez de racisme. Hier, des experts brésiliens en lecture labiale ont confirmé cette théorie après de Globo Esporte. De nouveaux éléments que le Parisien, de son côté, est également en mesure d’appuyer.

Selon le quotidien régional, qui a aussi fait appel à des experts en la matière, l’ancien de l’Espanyol a bien tenu les propos révélés par l’attaquant brésilien. Un spécialiste affirme que les termes du défenseur sont : « mierda de mono » (merde de singe)»

Alors que la LFP a placé le dossier en instruction, les versions des concernés seront étudiées. Et si la thèse du Parisien se confirme, Alvaro Gonzalez risque de passer de nombreuses semaines loin des pelouses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *