Incidents en LDC-CAF, Al Ahly refuse de porter plainte contre Al Hilal après l’émeute des fans

Le club égyptien Al Ahly a publié une déclaration officielle dans laquelle il révèle qu’il ne porterait pas plainte contre les soudanais de Al Hilal, même si leurs fans avaient envahi le terrain lors de la sixième et dernière journée de la phase de poule de la ligue des champions.

Al Ahly a obtenu sa qualification pour les quarts de finale, après avoir contraint les soudanais au partage des points devant leur public 1-1. Pour se resituer dans le contexte, une victoire était impérative pour Al Hilal afin d’entrevoir le tour suivant de la compétition. Pendant le match, de nombreux fans ont envahi le terrain et attaqué les joueurs égyptiens ainsi que des membres de l’encadrement technique. Quelques minutes de panique, avant que les forces de sécurité locales n’interviennent pour disperser la foule. Puis, après le coup de sifflet final, les supporters d’Al Hilal sont revenus sur le terrain et ont encerclé les visiteurs en les empêchant de regagner les vestiaires.

Lire aussi
Samuel Eto’o : « Les Africains ne croient pas en ses footballeurs d'origine africaines »

À la suite de l’incident, Al Ahly a publié un communiqué divulguant les détails de l’incident. Le club a par ailleurs annoncé qu’il ne porterait pas plainte auprès de la CAF. Une décision motivée par trois raisons. « Tout d’abord, le respect et la fraternité qui lient les deux pays. Deuxièmement, en remerciement de l’armée et des forces de police soudanaises pour leurs efforts dans la protection de la délégation du club pendant l’émeute. Enfin, pour éviter, toutes répercussions sévères sur Al Hilal, d’autant plus que le commissaire au match a vu l’incident et fera certainement un rapport a charge », peut-on lire dans le communiqué. Inutile donc d’en rajouter davantage.

Lire aussi
Mané 8ème, Aubameyang 5ème, le top 10 des buteurs africains en Europe

Al Ahly fait partie des huit équipes qualifiées pour les quarts de finale de Ligue des champions aux côtés de Zamalek (Egypte), Esperance Sportive de Tunis (Tunisie), Etoile du Sahel (Tunisie), Raja Casablanca (Maroc), Wydad Casablanca (Maroc), Mamelodi Sundowns (Afrique du Sud) et TP Mazembe (RD Congo)

Confession surprenante sur l’avenir de Neymar..Griezmann a rencontré la direction du Barça | Mercato

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *