Algérie : Andy Delort revient sur son improbable convocation à la CAN 2019

Andy Delort a vécu une aventure extraordinaire avec l’Algérie à la CAN 2019. Les fennecs ont remporté le titre 1-0 au détriment du Sénégal. Andy Delort a fait partie de cet effectif flamboyant des fennecs. Mais l’attaquant montpelliérain ne faisait pas partie initialement du groupe convoqué par Djamel Belmadi.

Andy Delort a bénéficié du renvoi d’Haris Belkebla de la sélection pour avoir montré ses fesses sur les réseaux sociaux. Une blague de très mauvais goût que le sélectionneur et les autorités fédérales algériennes n’ont pas apprécié. Alors qu’il était en vacance, l’ancien attaquant du Stade Malherbe de Caen a été rappelé au pied levé.

Lire aussi
Le jour où le Real Madrid a voulu prêter Marcelo

« J’étais en vacances en Corse chez ma belle-famille. Mais, et je ne sais pas pourquoi, il y avait quelque chose qui me disait de m’entraîner. C’était incroyable. J’étais persuadé que j’allais y aller. Mes collègues me disaient de me lâcher parce que j’étais en vacances. Mais je savais qu’il fallait que je m’entraîne, je ne sais pas pourquoi. Un jour, ma femme me réveille en pleine nuit pour me dire de regarder ce qui se passait (l’affaire Belkebla, ndlr). Le sélectionneur m’a ensuite appelé et le lendemain je partais rejoindre la sélection. C’est une histoire extraordinaire », a-t-il raconté au micro de nos confrères de RMC.
Il en garde un bon souvenir, puisqu’il remporte la CAN avec l’Algérie et peut se compter parmi les joueurs qui ont soulevé le trophée continental.

Paul Pogba enfin au Real Madrid ? Le Barça renonce à 2 stars pour garder Messi | Mercato

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *