1200 L bara xavi obtient gain de cause dans un dossier prioritaire le grand mnage commence barcelone
dans ,

« Je suis déçu », Xavi abattu après le nul entre Valence et le Barça

Par

le


En conférence de presse d’après-match samedi soir, Xavi a sonné ses joueurs. Le technicien espagnol est totalement déçu de la prestation de ses hommes après le nul sur la pelouse de Valence (1-1).

Défait par Antwerp (3-2) en Ligue des Champions, le Barça voulait se regagner à Valence ce samedi soir. Cependant, les Blaugrana ont fait 1 à 1 alors qu’ils menaient 1 à 0. Ce qui a laissé de gros regrets à Xavi. « Nous méritions de gagner. Nous avons été bons, nous avons tout fait pour gagner le match. Nous nous sommes créé suffisamment d’occasions, et des occasions très nettes », a commencé à regretter l’entraîneur du FC Barcelone.

« C’est la même chose que la semaine dernière : des problèmes d’efficacité. Nous devons être plus convaincants dans la zone adverse. Nous avons offert deux points. Nous nous sommes créés des occasions, nous avons mis la pression… mais nous avons pris un point qui nous laisse insatisfaits », a ajouté Xavi après le match comme le rapporte Marca.

Emerse Fae doit-il continuer à la tête des Eléphants de la Côte d’Ivoire ?


L’entraineur des Catalans est revenu sur le but encaissé contre Valence. « C’est une erreur… mais si nous nous sommes concentrés sur quelque chose aujourd’hui, c’est sur l’efficacité. On ne peut pas pardonner comme ça. C’était une finale, nous contrôlions le match à 1-0. Nous aurions pu marquer. En défense, il y a des erreurs individuelles, des manques de concentration », a-t-il lancé. Xavi reste tout de même confiant pour la suite des opérations, il a été interrogé sur sa situation personnelle. « Je suis calme, avec le même enthousiasme que d’habitude. Mais aujourd’hui, je suis déçu. Je veux être positif. Nous allons nous améliorer », a promis Xavi face à la presse. Pour terminer 2023, le Barça défiera Almeria le 20 décembre prochain à domicile.

Barça

Xavi regrette Gavi

Le FC Barcelone a encore laissé échapper deux points sur la pelouse de Valence (1-1) après avoir mené au score. Un partage des points qui a bien évidemment frustré Xavi. Déçu après la rencontre, le technicien espagnol a fait un terrible constat sur le manque d’efficacité de son équipe, probablement l’une des pires d’Europe dans ce domaine : « Nous devons être l’une des pires équipes d’Europe en termes d’efficacité. Cela nous est arrivé à Majorque, à Grenade… Même si nous avons battu l’Atlético, ils ont failli égaliser. Lors du match contre Gérone, nous aurions pu faire 2-1 et 3-3… Nous ne sommes pas bons en termes d’efficacité » a-t-il déploré dans des propos rapportés par Mundo Deportivo.

Xavi a aussi été interrogé sur l’absence de Gavi, primordiale selon lui : « Gavi nous manque à chaque instant, dans son intensité, dans son caractère, mais la raison de cette égalisation n’est pas son absence, c’est le manque d’efficacité. Et en défense, les erreurs sont spécifiques, à cause du manque de concentration, Guillamón est laissé seul pour finir et ce n’est pas possible, nous devons améliorer cela. », a-t-il conclu. Pour rappel, le Barça tentera de finir l’année sur une bonne note mardi soir avec la réception d’Almeria.

Le Barça a choisi un successeur à Xavi

Le directeur sportif du FC Barcelone, Deco, et l’entraîneur Xavi Hernandez ont été les auteurs d’un épisode étrange en milieu de semaine, après que le premier a publiquement contredit l’entraîneur blaugrana sur la question de savoir qui était responsable du choix de l’équipe. Cet épisode a donné lieu à des rumeurs de rupture entre les deux hommes.

Les deux hommes sont en contact presque quotidiennement pour discuter de l’équipe, et le président Joan Laporta est également impliqué. Pourtant, Xavi s’est senti attaqué et s’est senti suspendu par Deco mercredi soir, alors que les critiques à l’encontre de son management se multiplient. Il a été décrit comme difficile que leur relation puisse s’inverser.

Selon Relevo, la distance entre les deux est de plus en plus grande. Malgré les efforts déployés pour travailler ensemble, Xavi ne se sent pas aussi à l’aise qu’avec son prédécesseur, Jordi Cruyff, ou l’ancien directeur du football, Mateu Alemany. Le fait que Deco n’ait pas choisi Xavi joue en sa défaveur.

https://www.instagram.com/p/C07gtG9slWn/?igshid=ODhhZWM5NmIwOQ==


D’un autre côté, le faiseur de rois Laporta a cloué ses couleurs au mât. Il a fait venir Deco pour remplacer Alemany et lui a volontiers donné les pleins pouvoirs. Il ne faut pas oublier que Laporta a d’abord hésité à nommer Xavi, qui était lié à une autre campagne présidentielle, celle de Victor Font.

De son côté, Deco préférerait Rafael Marquez, actuellement à la tête de Barcelona Atletic, qu’il décrit comme son favori. Laporta avait l’intention de conserver Xavi au moins jusqu’à la fin de son mandat, soit jusqu’en 2026, mais certains membres du conseil d’administration ont perdu confiance en lui, lui demandant des explications sur sa mise en place. Des « signes » indiqueraient que la situation est impossible à redresser, selon Relevo.

Ce qui joue en faveur de Xavi, c’est qu’il n’y a pas beaucoup de candidats pour prendre la relève. Marquez n’est pas loin, mais il n’a pas beaucoup d’expérience au plus haut niveau, ce qui représente un risque. Depuis qu’il dirige le FC Barcelone, soit une décennie, Laporta a toujours été réticent à limoger des dirigeants en cours de saison, seul Ronald Koeman ayant subi cette ignominie. Xavi est bien conscient que les résultats sont une nécessité aujourd’hui.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *