1200 L psg mbapp automatiquement prolong en cas de victoire en c1
dans ,

Ligue des Champions: Voici le joueur de Dortmund choisi pour bloquer Kylian Mbappé

Par

le


Le PSG joue sa qualification pour les 8es de finale de la Ligue des Champions mercredi prochain face à Dortmund. Une victoire les Parisiens passeront et finiront même premiers de la Poule. Mais, la tâche ne sera du tout pas facile pour Kylian Mbappé et ses coéquipiers.

Le Borussia Dortmund s’apprête à accueillir le Paris Saint-Germain, mercredi soir en Ligue des Champions. C’est l’ultime journée des phases de poule, la dernière chance de se qualifier pour les Parisiens. Les Allemands, eux, le sont déjà, mais ne feront sans doute pas de cadeaux à leurs adversaires qu’ils connaissent bien. Battu par Stuttgart en Coupe (2-0), puis par le RB Leipzig en Bundesliga (2-3), le BVB n’est pas au top de sa forme et devra surtout bricoler au poste d’arrière droit, afin de ralentir au mieux Kylian Mbappé.

Edin Terzić pourrait bien tenter un coup de poker mercredi soir en faisant confiance à Niklas Süle sur le couloir droit selon ce qu’annonce L’Équipe. Julian Ryerson est blessé au genou, Thomas Meunier et Mateu Morey ne sont pas sur la liste de la Ligue des Champions, Marius Wolf revient à peine de blessure, tandis que Emre Can, capable d’évoluer à ce poste là, est suspendu. Niklas Süle devrait donc être aligné sur le côté, face à un certain Kylian Mbappé, qui aura l’occasion de faire parler sa vitesse pour se créer des situations.

Aliou Cissé doit-il quitter son poste de sélectionneur du Sénégal ?

Quel scénario pour la qualification du PSG ?

En arrachant un match nul sur sa pelouse face à Newcastle (1-1), le club de la capitale a gardé en vie ses chances de qualification en huitièmes de finale de la compétition. Deuxièmes du groupe F, les hommes de Luis Enrique ont toujours leur destin entre leurs mains avant leur dernier match face à Dortmund, le 13 décembre prochain… mais tout juste.

Avec 7 points, Paris reste deuxième du groupe F, trois points derrière Dortmund (10 pts) et deux points devant Newcastle et Milan (5 pts). En l’état, la qualification est toujours mathématiquement possible en cas de victoire, de nul ou de défaite.

En cas de victoire…
Paris s’assurera de la qualification et ira même chercher la première place du groupe F, avec le même nombre de points que Dortmund mais au bénéfice de la différence de buts particulière entre les deux équipes, puisque Paris aurait remporté ses deux matchs face aux Allemands.

Mbappé

En cas de match nul…
Il faudra alors prier pour que Newcastle ne l’emporte pas. Dans ce cas, les Magpies remonteraient à 8 points, à égalité avec le PSG, et se qualifieraient donc grâce à une meilleure différence de buts particulière après leur victoire au match aller face au PSG (4-1).

En cas de défaite…
Il faudra alors que Newcastle et Milan fassent match nul. Cela permettrait à Paris, avec 7 points, de ne pas être inquiété ni par les Anglais, ni par les Italiens, qui n’auraient que 6 points. Ce serait un sacré coup de chance après une campagne de poules européenne de Ligue des champions qui, quoiqu’il arrive, aura été bien en deçà des attentes.

L’arbitre du choc Dortmund vs PSG connu

À un peu plus de 48 heures du choc décisif entre le Borussia Dortmund et le PSG, l’UEFA a annoncé, ce lundi, l’identité de l’arbitre qui officiera sur la pelouse du Signal Iduna Park, ce mercredi soir (21 heures). Et c’est un choix plutôt étonnant qu’a effectué l’instance européenne, puisque c’est le Suédois Glenn Nyberg qui sera chargé de diriger cette rencontre capitale pour l’avenir européen du club parisien.

Âgé de 35 ans, Nyberg possède une expérience assez limitée du haut niveau, lui qui n’a arbitré qu’a cinq reprises en Ligue des champions au cours de sa carrière et six fois en Ligue Europa.

Cette saison, il a notamment été en charge de trois matchs de Ligue des champions : Bayern Munich-Manchester United, FC Séville-Arsenal et Manchester City-RB Leipzig. S’il n’a jamais officié lors d’un match du PSG, Nyberg a déjà eu affaire à un club français, puisqu’il était au sifflet du match entre l’AEK Athènes et l’Olympique de Marseille le 9 novembre dernier (0-2).

Plutôt habitué à diriger des rencontres de seconde zone, le Suédois avait tout de même arbitré la petite finale de Ligue des nations entre l’Italie et les Pays-Bas en juin dernier.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *