20231109 095557
dans

Mbappé découpé depuis le Brésil: « Kylian est un idiot »

Par

le


Encore Kylian Mbappé qui fait l’actualité au Brésil. Le capitaine de l’équipe de France s’est fait insulté ces dernières heures.

Kylian Mbappé a tout simplement été insulté récemment au micro de TNT Sports par Felipe Melo. L’ancien milieu de terrain du Brésil, de la Juventus ou de l’Inter Milan s’est en effet attaqué au capitaine de l’équipe de France quand ses propos polémiques sur le niveau des matchs sud-américains sont revenus sur le tapis. Et Felipe Melo n’a pas mâché ses mots en traitant Mbappé d’idiot. « Mbappé est un idiot à mes yeux. Heureusement, je n’ai pas eu à jouer contre lui, je ne sais pas si c’est une chance pour lui ou pour moi. C’est un grand joueur, qui va gagner trois ou quatre Ballons d’Or. Mais il doit garder sa langue dans sa bouche. », a-t-il lancé.

View this post on Instagram

A post shared by Diario Olé (@diario.ole)

Cristiano Ronaldo doit-il prendre sa retraite internationale avec le Portugal?


Une déclaration fracassante de Felipe Melo qui s’est montré plus positif à l’égard de Lionel Messi. Même en tant que Brésilien, voir la Pulga soulever la Coupe du Monde était une image positive à ses yeux. « J’étais très heureux pour Messi, mais je suis brésilien. Je préférerais que le Brésil gagne grâce à Neymar, mais bon. » Un pique certainement à Kylian Mbappé.

Mbappé s’en prend aux fans du Milan après la défaite du PSG

Mardi soir, le Paris Saint-Germain s’est incliné 2 à 1 à San Siro face à l’AC Milan en Ligue des champions. Les Parisiens ont passé une soirée difficile, en particulier Gianluigi Donnarumma. Le portier italien, qui a retrouvé son ancien club, a été hué avant, pendant et après le match. Les tifosi, qui n’ont jamais digéré son départ libre et l’ont traité de mercenaire, lui ont envoyé des faux billets à son effigie.

image 1 42


Au terme du match, Kylian Mbappé a défendu son coéquipier au micro de Sportitalia. «Il y avait beaucoup de bruit. Ils ont réservé un accueil assez difficile à Gianluigi Donnarumma. Je pense que c’était un peu too much. Mais voilà c’est le football d’aujourd’hui… Les supporters font ce qu’ils ont envie. On ne peut pas leur dire ce qu’ils ont à faire. On a essayé de protéger Gigio du plus possible.» , a-t-il déclaré.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *