Oubliez Salah et Osimhen, voici le meilleur buteur international africain de 2023
dans ,

Oubliez Salah et Osimhen ! Voici le Top buteur africain international en 2023

Par

le


La Fédération internationale d’histoire et de statistiques du football (IFFHS) a dévoilé ses chiffres sur les buteurs des compétitions internationales de 2023, avec Romelu Lukaku au sommet, devant Erling Haaland, Cristiano Ronaldo et Lionel Messi. Le top des Africains de la liste n’est ni Salah, ni Osimhen.

Selon les données récentes publiées par l’IFFHS sur les buteurs en équipe nationale durant l’année 2023, c’est l’attaquant de l’AS Roma, Romelu Lukaku, qui arrive en tête. Sur cette liste, Mehdi Tarémi complète le podium avec 14 buts, alors qu’on retrouve Kylian Mbappé derrière, avec 13 buts et Ronaldo qui en a marqué 13.

Le huit fois Ballon d’Or, Messi, se retrouve à la 30e place du classement grâce à ses 8 buts. « Le Belge a remporté souverainement le prix du meilleur buteur international de l’IFFHS 2023. Il a marqué 22 buts internationaux : 7 pour ses clubs (Inter et Roma) et 15 pour la Belgique », a dévoilé la Fédération.

Voici comment Lukaku a battu Haaland !

Haaland et Lukaku
Haaland et Lukaku

L’ancien buteur de l’Inter Milan a terminé l’année avec quatre buts d’avance sur l’attaquant de Manchester City, Haaland, car ses statistiques étaient meilleures que celles du Norvégien. Il s’agit de la deuxième fois pour le joueur belge de remporter ce titre de meilleur buteur en équipe nationale sur une année civile, après l’avoir déjà décroché en 2020 grâce à ses 16 réalisations lorsqu’il était encore au Giuseppe Meazza.

Aliou Cissé doit-il quitter son poste de sélectionneur du Sénégal ?

Propriété de Chelsea, Lukaku a marqué sept buts lors de ses prêts à l’Inter, puis à la Roma en Ligue des champions et en Ligue Europa. Haaland en a signé 12 au cours de la même période avec Man City. C’est au niveau de l’équipe nationale que le Belge a pris l’avantage, avec 15 buts en 2023, alors que le Norvégien n’a enregistré que 6 buts.

Les données de l’IFFHS ont pris en compte « tous les matchs « internationaux complets » du pays et les grandes compétitions internationales de clubs (sans qualifications) sont prises en compte dans le classement. Les comptes ont été faits sur la période du 1er janvier au 31 décembre 2023.

Six Africains dans le Top 20 avec Peter Shalulile au sommet !

Salah célèbre avec Liverpool
Salah célèbre un but avec Liverpool

Sur la liste de l’IFFHS, aucun Africain ne figure dans le Top 10, seulement six joueurs de quatre pays différents (Égypte, Nigéria, Zambie et Namibie) font partie du Top 20. Le premier venu du continent qui est sur la liste est Peter Shalulile, qui a terminé 2023 avec 11 buts. L’attaquant namibien des Mamelodi Sundowns devance les superstars habituelles de la presse, que sont Salah et Osimhen.

Alors que Shalulile, qui a remporté la première édition de la Ligue Africaine de Football l’année dernière, est 12 sur la liste de l’IFFHS, Salah le suit directement avec 10 buts. Ensuite vient Osimhen (Nigéria) qui compte aussi le même nombre de réalisations, ainsi que Kahraba (Égypte) et Gift Orban (Nigéria).

Derrière, se trouvent l’attaquant zambien Patson Daka (9), Michael Olunga (Kenya), Fiston Kalala Mayélé (RDC), Denis Bouanga (Gabon), Percy Tau (Afrique du Sud) sont à neuf buts chacun. Le dernier Africain du Top 40 est l’Algérien Aymen Mahious (8 buts).

Shalulile, un sérial buteur

Shalulile avec la Namibie
Shalulile avec la Namibie

Peter Shalulile vit un rêve depuis qu’il a rejoint Mamelodi Sundowns en 2020, calquant des réalisations et affichant sa soif insatiable de buts. L’international namibien a révélé qu’il en veut plus en 2022, lorsqu’il est devenu le premier joueur des Masandawana à marquer 20 buts ou plus sur l’une de ses 2 saisons consécutives depuis la légende sud-africaine du club Daniel Mudau (1991-2002).

« Cela n’a pas été un parcours facile pour atteindre un tel objectif. Avec les matchs qui restent, je vise juste que l’équipe fasse bien dans son ensemble. Mes réalisations et mes objectifs personnels sont de marquer 10 buts de plus, ce qui est possible, et je crois qu’avec mes coéquipiers qui sont là pour m’aider, c’est beaucoup plus possible de le faire », a-t-il confié au site web officiel des Brésiliens à l’époque.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *