Quand l’OM recalait Mahrez pour un autre algérien

Certains joueurs n’ont pas eu un parcours linéaire avant de s’imposer au plus haut niveau. Le canevas, centre de formation, équipe réserve, équipe professionnelle, n’est pas connu de tous. C’est le cas de l’international algérien. Avant d’exploser en Angleterre, le fennec a d’abord traîné sa bosse en division amateur.
Mais l’histoire aurait pu être toute autre. Dans un live instagram avec le journaliste Smail Bouabdellah, Riyad Mahrez a révélé qu’il aurait pu signer à Marseille quand il avait 18 ans. « Mon club de cœur, c’est Marseille. Ils m’ont appelé pour faire un essai. J’y vais, je m’entraine avec la CFA de Franck Passi, tout se passe grave bien, à tel point que José Anigo (le directeur sportif ndlr) descend et me dit qu’ils veulent faire me signer. Dans ma tête, j’étais dans un film, j’avais 18 ans. Je suis rentré chez moi, j’ai cru que j’allais signer à Marseille », a-t-il rapporté. Seulement il sera surpris de la suite que les dirigeants marseillais ont donné à leur promesse.
C’est son agent qui lui apprendra la nouvelle. « 3-4 jours après, Anigo appelle mon agent : « ‘ on a un joueur avec un profil un peu similaire ici et on ne veut pas lui mettre des bâtons dans les roues’. C’était Billel Omrani, » a-t-il poursuivi. Marseille peut nourrir des regrets au vu de la trajectoire des deux joueurs. Riyad Mahrez a fini par se révéler au monde à Leicester avec un titre de champion d’Angleterre avant de récidiver plus tard à Manchester City où il a été transféré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *