template 3 4
dans , ,

Toujours sous le choc, Bernardo Silva ne lâche pas le Real Madrid : « Si les buts à l’extérieur… »

Par

le


Le milieu de terrain portugais, Bernardo Silva, ne digère toujours pas l’élimination contre le Real Madrid en quart de finale de la Ligue des Champions le 17 avril dernier. Gros protagoniste de l’élimination de Manchester City avec notamment un penalty raté, le joueur de 29 ans ressasse la douloureuse défaite.

Le Real Madrid va jouer la finale de la Ligue des Champions le 1er juin prochain à Wembley contre le Borussia Dortmund. Après une phase de poules magnifique avec six victoires en autant de rencontres, le club de Florentino Pérez a écarté Leipzig en huitième de finale. Pour les quarts, les Madrilènes sont tombés sur les champions en titre de Manchester City qui sont indéniablement l’équipe la plus redoutable à l’heure actuelle au monde. Favoris de cette manche, les Skyblues de Pep Guardiola ont tout donné. Malgré une nette domination au match aller, Bernardo Silva et ses coéquipiers ont fait un nul (2-2).

Toujours sous le choc, Bernardo Silva ne lâche pas le Real Madrid : « Si les buts à l'extérieur… »

Au match retour à l’Etihad Stadium, Manchester City a dominé outrageusement la partie mais a buté sur une défense hermétique du Real. Après un score nul (1-1) au temps réglementaire et aux prolongations, les deux équipes se sont départagées aux tirs aux buts. Dans cette séance fatidique, ce sont les Madrilènes qui sont sortis gagnants grâce à deux penalties arrêtés par Andriy Lunin, dont un de Bernardo Silva, pris au piège avec son tir au milieu de la cage. La suite, on la connaît avec la demi-finale gagnée contre le Bayern Munich pour s’hisser en finale de cette compétition prestigieuse.

La douleur de Silva, plus d’un mois après

Toujours sous le choc, Bernardo Silva ne lâche pas le Real Madrid : « Si les buts à l'extérieur… »

Plus d’un mois après cette défaite amère qui prive Manchester City d’un nouveau triplé légendaire (Premier League, Ligue des Champions et FA Cup), le milieu de terrain portugais est revenu sur cette rencontre. Dans un podcast officiel de Manchester City, Silva estime que son équipe méritait plus la qualification et que, n’eût été la question des buts à l’extérieur qui a été supprimée par l’UEFA il y a quelques temps, ce serait à eux de jouer la finale de la Ligue des Champions le 1er juin prochain.

Lire aussi:  La réaction lunaire de Joan Laporta, président du Barça sur l’arrivée de Mbappé au Real
[totalpoll id= »794558″]

« Cette saison, si les buts à l’extérieur avaient compté comme avant, on aurait battu le Real Madrid. Nous avons aussi perdu une confrontation contre Tottenham il y a quelques années à cause de ça« , dit-il, avant d’ajouter : « Je comprends pourquoi ils ont supprimé cette règle. Aujourd’hui, les équipes jouent plus ouvertement, car auparavant, les équipes jouaient à domicile avec la mentalité de ne pas encaisser de buts et je pense que ce n’est pas bon pour le jeu. D’une certaine manière, je le comprends, car maintenant les équipes se battent davantage entre elles, » a lâché Bernardo Silva dans le podcast.

« Contre Madrid, nous avons tout donné »

Toujours dans l’émission, le joueur convoqué pour disputer l’Euro 2024 avec le Portugal a tenu à remercier les supporters de City qui n’ont jamais manqué de les soutenir. Même après l’élimination douloureuse contre les Madrilènes, Silva a bénéficié du soutien de ces derniers. « Contre Madrid, nous avons tout donné et nous allons toujours avec passion et tout ce que nous avons à chaque match. Nous l’avons vu, lorsque le Real Madrid nous a éliminés de la Ligue des Champions, après le match, les supporters nous ont applaudis, car ils ont compris que nous avions tout fait pour essayer de passer et que nous n’y étions pas parvenus, mais c’est le football.« 

En tout cas, on comprend l’amertume de l’ancien joueur de l’AS Monaco. Avec l’équipe de Carlo Ancelotti qui est capable de se sortir des situations les plus extrêmes, même en étant dos au mur, tous les efforts monstrueux de Kevin De Bruyne et ses partenaires sont tombés à l’eau. À défaut d’une seconde Ligue des Champions d’affilée dans l’histoire, les Skyblues auront la chance de lutter pour une nouvelle FA Cup contre Manchester United ce samedi à Wembley.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *