Une enquête ouverte après les menaces de mort contre Antoine Griezmann

De retour chez son ex-domicile, le Wanda Metropolitano, Antoine Griezmann n’a pas été reçu chaleureusement par les supporters de l’Atletico Madrid.

La Liga et la fédération espagnole ont toutes les deux soumis à la commission anti-violence du gouvernement espagnol des informations sur chant particulièrement virulent et ciblant Antoine Griezmann lors du match opposant l’Atletico Madrid à Barcelone dimanche soir (0-1).

Lire aussi
"Le problème n'est pas là", un ancien entraîneur de Griezmann sait ce qui cloche

« À mort Griezmann » a été scandé à un moment donné par certains supporters dans les travées sud du stade pendant environ 20 secondes, ce qui a été rapporté à la commission gouvernementale.

La preuve que Xavi va rejoindre le Barça... Thiago Alcantara va signer à Liverpool | Mercato

One thought on “Une enquête ouverte après les menaces de mort contre Antoine Griezmann

  1. La FIFA est malade avec leurs racismes.qu’est-ce que mané a fait parce qu’il est de la race noire si messi méritait ce ballon d’or donc celle de 2018 devrait être donner à cr7 et non à modric

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *