IMG 2166
dans ,

La stat inquiétante du PSG à l’extérieur en Ligue des Champions

Par

le


Le PSG continue de décevoir à l’extérieur, ce qui ne surprend guère les fans parisiens habitués à cette déception chaque fois que leur équipe joue contre un poids lourd européen. Malgré les évolutions dans leur projet, le PSG se heurte année après année à la même réalité.

La saison 2020-2021 est une exception dans l’histoire du Paris Saint-Germain. Ils avaient brillé en battant le FC Barcelone (4-1) au Camp Nou et le Bayern Munich (3-2) à l’Allianz Arena, grâce à de brillantes performances de Kylian Mbappé. Cependant, à part ces deux performances exceptionnelles, les matches joués à l’extérieur par le PSG se sont avérés souvent décevants, en particulier lors des matches retour à domicile.

Cette situation se répète chaque année, et ce qui était excusable au début de l’ère QSI, lorsque le PSG découvrait la scène européenne, ne l’est plus depuis longtemps. La débâcle de la «remontada» contre le Barça (6-1) a laissé des séquelles profondes. Quand le niveau de compétition monte, que l’intensité s’accroît, et que l’adversaire se montre impitoyable chez lui, le PSG semble se liquéfier. Cela s’est encore vu cette saison contre Newcastle, alimentant le sentiment que les supporters parisiens vivent un cauchemar sans fin.

PSG - Milan

Que ce soit en phase de groupes ou lors des phases à élimination directe, les matches à l’extérieur se transforment en déceptions récurrentes. La saison précédente, l’équipe n’a montré que peu d’espoir lors du match retour contre le Bayern (0-1), d’autant plus que les faiblesses en déplacement avaient déjà été exposées lors d’un match nul miraculeux contre Benfica (1-1). L’année précédente, Manchester City avait remporté un match en phase de groupes (2-1), suivi par le Real Madrid lors d’un huitième de finale traumatisant (1-3). Le même schéma se répète chaque année, laissant les fans se demander où est passée la combativité lorsque les choses se compliquent.

L’année de la marmotte

Contre l’AC Milan récemment (1-2), après une première mi-temps intense où les équipes se sont rendu coup pour coup, le PSG a capitulé après le but d’Olivier Giroud à la 50e minute, comme si tout le monde avait déjà prévu l’issue inévitable. Les malchances, les glissades et les défaites à l’extérieur semblent inévitables, indépendamment des joueurs, de l’entraîneur ou du contexte. Le caractère ne s’achète pas, et cette constance dans la médiocrité à l’extérieur devient de plus en plus exaspérante et décourageante.

Marquinhos continue de montrer son manque de caractère, Kylian Mbappé disparaît inquiétant en cas de difficultés, et le nouveau milieu de terrain montre son inexpérience (Ugarte a 22 ans, Zaïre-Emery 17 ans). Le nouveau projet du PSG révèle déjà ses lacunes, avec un manque de combativité dans les duels, condamnant ainsi les espoirs de victoire dans la compétition reine. Apparemment, la quête de la victoire en Ligue des champions n’est plus la priorité du club parisien.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *