« La situation n’est pas idéale », les tristes révélations de Thomas Tuchel sur le mercato estival de Chelsea

Advertisements

Depuis l’éclatement de la Guerre en Ukraine, Chelsea vit, en interne, des moments compliqués. Le départ du désormais ex-president russe des Blues, Roman Abramovitch n’a pas arrangé grand chose. Alors que le mercato estival se profile à l’horizon, le club londonien ne dispose toujours pas de tous ses atouts financiers pour travailler ses des pistes afin de renforcer son équipe, tandis que les départs des cadres comme Antonio Rüdiger, Andreas Christensen ou encore Azpilicueta semblent inéluctables. Interrogé sur le sujet, Thomas Tuchel a avoué que les choses ne sont pas au bon point fixe.

Advertisements


« Vous n’êtes jamais tout à fait sûr, mais nous aurions eu des objectifs et nous aurions, à coup sûr, contacté certains joueurs et étudié leur situation. Maintenant, nos mains sont liées, nous pouvons toujours avoir des discussions au sein du club, mais nous ne pouvons pas agir. La situation n’est pas idéale. Ce serait déjà difficile avec une situation stable. Nous n’avons pas cela, donc tout le monde est confronté à ça, pour autant que je sache, pour la première fois »
, a-t-il déclaré, avant de poursuivre.

« Nous essayons d’être prêts en coulisses pour que, si nous obtenons le feu vert pour agir, nous soyons prêts. Pour le moment, il est très difficile de prévoir ce qui va se passer. (…) Je serais moins inquiet si nous avions toujours le même propriétaire, si nous pouvions compter sur notre structure. Cela peut être assez difficile si vous perdez un joueur comme Toni (Rüdiger, annoncé au Real Madrid, ndlr), et peut-être un autre joueur comme Andreas (Christensen, en partance pour le FC Barcelone, ndlr). Et tous les deux sont gratuits. », a ajouté Thomas Tuchel. La prochaine saison s’annonce donc très compliquée pour Chelsea.

Publicité
Advertisements

Laisser un commentaire