MATINALE 5
dans

Vinicius Junior reçoit un nouveau prix… Kolo Muani évoque ses débuts difficiles

Par

le


Besiktas : le coup de sang de Bailly

La MATINALE du mardi 7 novembre 2023 s’ouvre avec Eric Bailly. L’international ivoirien Eric Bailly ne s’est pas particulièrement montré à son avantage dimanche lors de la 11e journée de championnat avec Besiktas. Alors qu’il rendait jusque-là une bonne copie sur la pelouse d’Antalyaspor (2 interceptions, 1 tacle et 2 duels aériens remportés sur 4, d’après l’appli Sofascore), le défenseur central Eric Bailly, titularisé pour la 4e fois pour autant d’apparitions en Süper Lig depuis son transfert en provenance de Manchester United, a été remplacé à la mi-temps par l’entraineur Burak Yilmaz.

Interrogé sur les raisons de la sortie du joueur 49 fois capé avec les Éléphants (2 buts), l’entraineur intérimaire des Aigles Noirs a écarté tout soupçon de blessure, mais a pointé du doigt un problème de comportement de l’ex-Marseillais.

« Il y a eu un problème avec Éric Bailly à la mi-temps. C’est pour cela que je l’ai retiré », a expliqué Yilmaz dans des propos rapportés par le journal turc Hurriyet, après le match soldé par une défaite renversante 3-2, alors que les Noirs et Blancs menaient idéalement 0-1 grâce à un but de Cenk Tosun dans le temps additionnel (45e+2). Puis de développer : « Il n’y a pas de situation de blessure. Je l’ai sorti du match à cause d’un comportement inapproprié. »

En effet, Bailly a violemment agrippé son coéquipier Tayfur Bingöl comme on peut le voir sur une séquence publiée sur X (anciennement Twitter). Une dispute pour laquelle le principal intéressé a plus tard fait amende honorable via son compte officiel Instagram. « La tension de la compétition nous pousse à plus de succès et c’est tout ce que nous voulons. Nous voulons tous gagner et le meilleur. Je m’excuse auprès du manager, de mes coéquipiers et de la famille Besiktas pour mon erreur », a-t-il notamment publié.
Pour l’instant, le club n’a pas encore publiquement réagi à cette affaire. Néanmoins, le joueur risque une sanction disciplinaire pour son geste déplacé.

Chelsea : Jackson claque un triplé express dans le derby et se prend pour CR7

Poursuivons avec Nicolas Jackson. En difficulté depuis son arrivée à Chelsea l’été dernier en provenance de Villarreal pour 37 millions d’euros, Nicolas Jackson a signé un réveil tonitruant en claquant un triplé express lors du derby contre Tottenham (4-1) ce lundi en clôture de la 11e journée de Premier League.

Auteur de seulement 3 buts toutes compétitions confondues au coup d’envoi de ce choc et muet depuis le 7 octobre dernier, l’attaquant de 22 ans a marqué trois buts en l’espace de 22 minutes chrono durant la fin de partie ! Face à un adversaire réduit à neuf après les expulsions d’Udogie et Romero, l’international sénégalais a d’abord profité d’un bon travail de son compère Raheem Sterling pour donner l’avantage aux Blues en marquant dans le but vide (1-2, 75e).

Il a ensuite enfoncé le clou durant le temps additionnel en reprenant un centre de Gallagher (1-3, 90e+4), avant de s’offrir un triplé trois minutes plus tard en se payant le luxe de dribbler Vicario pour marquer dans le but vide (1-4, 90e+7). Un coup du chapeau fêté par une célébration façon CR7 par le Lion, déchaîné et qui a su choisir à merveille le moment de son réveil. Pour Jackson, il pourrait bien y avoir un avant et un après cette soirée mémorable !

Algérie – Belaïli : “mon souhait c’est de disputer la CAN”

Parlons de Youcef Belaili. Alors que son retour en équipe d’Algérie durant ce mois de novembre parait plus qu’improbable, Youcef Belaïli a envoyé un message au sélectionneur Djamel Belmadi. Une absence qui se voit donc prolongée (il n’a plus été appelé depuis mars) et qui aurait tendance à hypothéquer ses chances de convocation pour la CAN 2023, alors qu’il s’agit du dernier rassemblement des Fennecs avant le coup d’envoi du tournoi le 13 janvier.

Malgré tout, l’ailier de 31 ans reste optimiste. En effet, celui-ci espère que son excellent début de saison avec le MC Alger (4 buts, 3 passes décisives) plaidera en sa faveur. « Franchement, je n’ai ménagé aucun effort pour retrouver mon meilleur niveau depuis que j’ai rejoint le MC Alger. Pour le moment, tout se passe bien. J’ai fait un bon début de saison, le meilleur est à venir, inchallah. Je remercie beaucoup mes coéquipiers qui m’aident pour que je sois toujours au top, a-t-il déclaré lors d’un récent passage sur la chaine ENTV.

La sélection nationale est toujours dans un coin de la tête, c’est clair. Revenir en sélection est l’objectif numéro 1 pour moi. Je ne désespère jamais pour y effectuer mon come-back ».
Son souhait, c’est de disputer la CAN 2023 et revenir de la Côte d’Ivoire avec le trophée africain. Reste à savoir si cela sera suffisant aux yeux de Belmadi.

PSG : Kolo Muani évoque ses débuts difficiles

Enchaînons avec Randal Kolo Muani. Recruté pour 95 millions d’euros (bonus compris) cet été, Randal Kolo Muani (24 ans, 7 apparitions et 2 buts en L1 avec le PSG cette saison) réalise des débuts mitigés avec le Paris Saint-Germain. L’attaquant français ne s’en cache pas et parle d’une simple période d’adaptation.
« C’est vrai que les premiers mois étaient très compliqués, a reconnu l’ancien joueur de l’Eintracht Francfort sur RMC. Je n’étais pas encore installé, je digérais un peu mon transfert.

Il y a énormément d’attentes autour de moi, avec le montant tout ça… Il y avait pas mal de pression mais là c’est en train de retomber un peu. Je suis en train de ‘rejouer mon football’ et de reprendre du plaisir, c’est le plus important ».
« Mon premier but contre l’OM (4-0, le 24 septembre) ? Ça m’a vraiment soulagé, ça m’a vraiment fait du bien. Il y a aussi celui contre Milan (3-0, le 25 octobre) qui m’a fait du bien. C’est important pour un attaquant de marquer et d’avoir confiance pour prendre du plaisir sur le terrain », a expliqué Kolo Muani.

Real Madrid : un nouveau prix pour Vinicius Jr

Terminons avec Vinicius Jr. Lundi dernier, Vinicius Junior a remporté le Prix Socrates lors de la cérémonie du Ballon d’Or 2023. Le Brésilien collectionne décidément les trophées puisqu’il a de nouveau été sacré ce lundi. En effet, il a été élu meilleur joueur de la Liga 2022-23 par l’AFE (Association des footballeurs espagnols).

Dans la matinée, le joueur, auteur de 10 buts et 9 passes décisives en 33 matchs de championnat l’an dernier, a reçu son prix au centre d’entraînement de Valdebebas.

La question du jour à présent : Selon vous, Vinicius Junior peut-il porter à lui seul le Real Madrid cette saison ? N’hésitez pas à réagir et à débattre dans la zone commentaire. Mais avant de vous quitter, abonnez à Afrique Sports pour ne rater aucune actualité footballistique.

Qui remportera le Ballon d’or en premier entre Haaland et Mbappé?

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *