nouveau format pour site bi 2024 01 24T184812.625
dans ,

Algérie : Belmadi contre-attaque avec un argument audacieux pour défendre son bilan

Par

le


Après la défaite de l’Algérie, Djamel Belmadi, avant d’être limogé, a cherché à justifier sa position face aux journalistes.

Mardi soir, suite à la défaite de l’Algérie contre la Mauritanie (0-1) qui a entraîné son élimination dès la phase de poules, il y avait des interrogations sur une éventuelle démission de Djamel Belmadi. Finalement, c’est une décision de limogeage qui a été prise à l’égard du sélectionneur algérien.

Algérie : Belmadi contre-attaque avec un argument audacieux pour défendre son bilan

Belmadi prend exemple des classements CAF et FIFA

Avant d’être limogé, Djamel Belmadi a cherché à justifier son bilan à la tête de l’équipe d’Algérie. Face à des journalistes critiques, il a mis en avant les progrès réalisés par l’équipe sous sa direction depuis près de six ans. « Lorsque j’ai pris les rênes, l’Algérie était 14e au classement de la CAF et 60e à celui de la FIFA. Aujourd’hui, nous sommes 4e CAF et 30e FIFA », a-t-il souligné. Cette déclaration a suscité des réactions mitigées parmi les supporters des Fennecs, surtout à la lumière des résultats récents. Belmadi a également abordé le sujet de la soi-disant « génération dorée », en insistant sur la nécessité de prendre en compte tous les aspects du jeu.

« Faire attention aux mots quand on parle de génération dorée. Nous avons manqué d’efficacité. Il faudrait aussi regarder notre possession de balle, toutes les statistiques », a-t-il ajouté, tentant de modérer les critiques.

Aliou Cissé doit-il quitter son poste de sélectionneur du Sénégal ?

Algérie : Belmadi contre-attaque avec un argument audacieux pour défendre son bilan

Après la défaite contre la Mauritanie, Djamel Belmadi, le sélectionneur de l’équipe d’Algérie, a pris la parole pour défendre son bilan malgré les critiques et les rumeurs concernant sa démission. Il a mis en avant les progrès de l’équipe depuis son arrivée il y a six ans, faisant remarquer que l’Algérie est passée de la 14e à la 4e place dans le classement de la CAF et de la 60e à la 30e place dans le classement FIFA.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *