Affiche pour le site 76
dans ,

Algérie : Un Indice crucial sur le prochain Sélectionneur

Par

le


L’Algérie est en pleine recherche d’un nouvel entraîneur national suite au départ de Djamel Belmadi.

Une commission spéciale a été formée par la Fédération Algérienne de Football (FAF) pour passer en revue les candidatures pour ce poste clé. Mohamed Maouche, ex-joueur de la célèbre équipe du FLN et membre de cette commission, a exprimé son avis sur les qualités requises pour le prochain sélectionneur.

image 1 10

« Le futur entraîneur doit posséder une forte personnalité et une connaissance approfondie du football algérien« , a affirmé Maouche à l’APS, soulignant l’importance de la compréhension du contexte footballistique local pour ce rôle. Sans citer de noms spécifiques, l’octogénaire a insisté sur la nécessité d’une sélection rigoureuse. « Je n’ai pas de candidat précis en tête, mais il est crucial de bien analyser tous les dossiers et de choisir avec soin celui qui reprendra les rênes », a-t-il précisé, accentuant la nécessité de faire preuve de discernement dans la sélection du candidat idéal.

La commission chargée de sélectionner le nouveau sélectionneur de l’équipe nationale algérienne est dirigée par Ameur Mansoul, Directeur Technique National, et compte parmi ses membres des personnalités éminentes du football algérien, telles que Rabah Saâdane et Karim Kaced. Leur objectif est de parvenir à une “décision collégiale” après avoir méticuleusement examiné tous les candidats. Actuellement, plusieurs noms sont évoqués pour ce poste, y compris Carlos Queiroz, Vladimir Petkovic, Amir Abdou, actuel entraîneur de la Mauritanie, ainsi que Vahid Halilhodzic, qui a déjà tenu ce rôle de 2011 à 2014. De son côté, Tom Saintfiet, ancien sélectionneur de la Gambie, a exprimé un intérêt marqué pour prendre les rênes des Fennecs.

Emerse Fae doit-il continuer à la tête des Eléphants de la Côte d’Ivoire ?

Maouche a partagé son optimisme

Maouche a partagé son optimisme quant à la capacité de la sélection algérienne à se redresser et à retrouver sa place parmi les équipes de premier plan, soulignant la qualité intrinsèque de l’équipe : “Je suis très confiant dans la capacité de notre équipe nationale à rebondir et à revenir au premier plan, d’autant plus que le potentiel est là.”

Cette quête d’un nouveau sélectionneur survient dans un moment difficile pour l’équipe, suite à son élimination précoce lors de la CAN 2023, un scénario similaire à celui vécu deux ans auparavant au Cameroun. L’ancien avant-centre du Stade de Reims et du Red Star a tenu à préciser que la responsabilité de cette contre-performance ne devait pas être attribuée uniquement à Belmadi, mais également à certains joueurs qui n’ont pas su répondre aux attentes.

La commission ad-hoc se réunira pour la première fois jeudi, lançant officiellement le processus de sélection du nouveau sélectionneur. À cette occasion, une liste restreinte de candidats sera établie. Les supporters du football algérien attendent avec une grande impatience l’annonce du futur entraîneur, espérant un renouveau pour les Verts.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *