20231114 133309
dans

Mahrez révèle enfin le secret derrière ses contrôles de balle, « Je n’ai jamais travaillé ça, c’est… »

Par

le


Lors d’une interview accordée à L’Equipe, Riyad Mahrez a évoqué plusieurs sujets, dont son contrôle de balle qui fascine les amoureux du ballon rond.

Riyad Mahrez est sans aucun doute l’un des joueurs les plus talentueux que le football ait connu. Doté d’un pied gauche magique, l’ailier algérien est un fin dribbleur et ses contrôles de balles ont souvent été loués par de millions de fans du football et admirateurs

Dans une interview accordée à L’Equipe, en marge des deux premières journées des éliminatoires pour le Mondial 2026, l’ancien de Manchester City est revenu sur son jeu et évoqué son contrôle de balle. L’ancien de Leicester a déclaré qu’il n’a jamais travaillé cela contrairement à ce qui avait été toujours dit.

« Mes contrôles de balles ? C’est un geste tellement spontané. Je n’ai jamais travaillé ça. C’est en moi, c’est un ressenti, une émotion », a déclaré Riyad Mahrez.

Riyad Mahrez évoque aussi sa large palette technique

À son arrivée à Manchester City sous les ordres de Pep Guardiola, Riyad Mahrez a du adapter son jeu et optimiser son talent pour coller à un collectif ultra huilé : « J’ai élargi ma palette. Je suis plus complet, capable de plus de choses. Je conserve toujours cette faculté à éliminer, mais je le fais quand j’estime que le jeu le demande. Avant, je dribblais tout le temps sans forcément avoir une réflexion sur les situations. Dès que je touchais le ballon, ma première intention était de fixer, de provoquer et d’aller au duel pour faire mal. Maintenant, j’essaye de faire jouer les autres dans le bon timing. Après, si la situation s’y prête, j’élimine et je frappe… », a déclaré Mahrez.

Qui a poursuivi, « Je pense que les latéraux ont du mal à jouer contre moi. Je peux être dans la profondeur, parfois je repique dans l’axe, je centre, je décale aussi… En forme, je peux être ingérable. J’imagine que ce n’est pas toujours facile à lire. »

« J’ai encore ce grain de folie, mais moins qu’avant. J’ai acquis d’autres compétences. Le haut niveau nous pousse à l’efficacité, c’est plus difficile d’être dans la prise de risque dans ce collectif. J’essaie de trouver un équilibre avec ce que j’ai toujours été. Entre ce footballeur créatif et l’exigence du haut niveau. C’est la recherche d’un point d’équilibre, un peu comme entre l’accélérateur et l’embrayage… », a-t-il conclu.

Depuis quelques mois, Riyad Mahrez évolue du côté d’Al-Ahli en Arabie Saoudite. Après avoir conquis l’Angleterre, l’ailier algérien fait bonne impression dans le championnat d’Arabie Saoudite, malgré quelques critiques qui n’en manquent pas.

Qui remportera le Ballon d’or en premier entre Haaland et Mbappé?

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *