Affiche pour le site cameroun
dans ,

« C’est ça son problème », Hugo Broos tacle sévèrement Samuel Eto’o après la CAN 2023

Par

le


L’ancien sélectionneur des Lions Indomptables du Cameroun, Hugo Broos, médaillé de bronze à la CAN 2023 avec l’Afrique du Sud, s’est confié sur Samuel Eto’o, le président de la FECAFOOT, qui est très décrié depuis un moment.

Au Cameroun, la situation de la sélection nationale fait couler beaucoup d’encre. Plongée dans une spirale négative depuis l’arrivée de Rigobert Song en tant que sélectionneur, la tanière des Lions Indomptables ne fait plus peur sur le continent. À la Coupe du Monde 2022, le Cameroun n’a pas fait bonne figure malgré les talents indéniables de ses joueurs. Qualifiée dans la douleur pour la CAN 2023, l’équipe camerounaise, que « chéri » Samuel Eto’o a eu toutes les peines possibles pour battre la Gambie lors de la troisième et dernière journée des phases de groupe pour se qualifier pour les huitièmes de finale.

Finalement, le parcours va s’arrêter contre le Nigeria après une piètre prestation (aucun tir cadré lors de ces huitièmes). Après cette élimination frustrante pour les Camerounais, les voix se délient pour dénoncer le fonctionnement de Samuel Eto’o. Selon plusieurs révélations, le président de la FECAFOOT, en froid avec André Onana, le seul joueur qui lui tiendrait tête, s’incruste dans le vestiaire des Lions Indomptables et se prend pour le sélectionneur. Il aurait dirigé des séances vidéo lors de la CAN 2023 alors que ce travail revient au staff technique.

Emerse Fae doit-il continuer à la tête des Eléphants de la Côte d’Ivoire ?

L’avis franc de Broos sur Eto’o

"C'est ça son problème", Hugo Broos tacle sévèrement Samuel Eto'o après la CAN 2023

Amené à réagir sur la situation pesante au Cameroun, le sélectionneur belge, Hugo Broos, qui a dirigé les Lions Indomptables entre 2016 et 2017 et a notamment remporté la CAN 2017, s’est confié sans détour. Dans une interview avec CFOOT, l’actuel sélectionneur des Bafana Bafana d’Afrique du Sud, qui ont terminé troisièmes à la CAN 2023, a révélé le vrai problème du président de la FECAFOOT.

« Samuel Eto’o a toujours eu une très grande personnalité. C’est pour cela qu’il pense qu’il doit être partout. Il prend souvent des initiatives même au moment où il ne doit pas le faire. Il doit laisser travailler les gens. Même s’il a de l’expérience, parce que c’était vraiment un très grand joueur. Il doit se distancer un peu. Et c’est ça le problème d’Eto’o, » a d’abord avancé Hugo Broos.

Pour l’homme de 71 ans, cette bonne volonté de bien faire est en train de jeter du discrédit sur son travail et met en péril les gens autour de la sélection nationale camerounaise. « Eto’o veut faire du bien pour son pays mais parfois il est trop sur l’affaire. Ce n’est pas toujours bien parce que tu mets les gens en doute. Personne n’ose dire non à Eto’o parce que quand tu es devant lui, tu es devant un grand joueur. Et c’est ça son problème. Ce n’est pas négatif ce que je dis mais peut-être s’il se distancie un peu et laisse travailler les gens un peu plus en liberté, sans qu’il soit toujours là, je pense que ça peut aider.« 

Une sortie mal tombée pour Eto’o

"C'est ça son problème", Hugo Broos tacle sévèrement Samuel Eto'o après la CAN 2023

Il s’agit d’une sortie assez forte qui vient donner raison aux détracteurs de l’ancien attaquant de Chelsea et du Barça qui a tenté de démissionner de son poste après cette 34e édition de la Coupe d’Afrique. D’après plusieurs observateurs du football camerounais, il ne s’agissait que d’une simple mise en scène du patron de la FECAFOOT qui chercherait à mettre dehors son ami Rigobert Song qui a un bilan catastrophique à la tête des Lions Indomptables.

Aujourd’hui, la situation est assez pesante au point où le chef de l’État Paul Biya a pris la parole pour rassurer la population que des mesures sont prises pour redresser le football camerounais. Dans un discours à l’endroit de la jeunesse à l’occasion de leur fête le weekend dernier, le président né en 1933 n’a pas épargné Rigobert Song et son équipe qui l’ont déçu à la CAN remportée brillamment par la Côte d’Ivoire.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *