template 2024 06 13T111108.470
dans , ,

Sans limite, Marc Brys descend publiquement son joueur après l’Angola : « Il ne l’a pas fait »

Par

le


Le technicien belge, Marc Brys, a fait le bilan de ses premières sorties à la tête des Lions Indomptables du Cameroun. Après le match nul contre l’Angola, celui qui entretient une grosse tension entre la FECAFOOT et le MINSEP n’a pas mâché ses mots sur Olivier Ntcham.

En deux matchs à la tête des Lions Indomptables, Marc Brys a su s’imposer. Malgré les difficultés avant son premier match avec la sélection camerounaise contre le Cap-Vert, le technicien flamand de 61 ans a prouvé qu’il peut tirer les Lions Indomptables vers le haut. Au stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé le 8 juin dernier, le Cameroun n’a pas fait de détails en s’imposant 4-1. Il s’agissait de la première fois que la sélection camerounaise inscrivait 4 buts en un match depuis le 13 janvier 2022 lors de la CAN 2021. Parti ensuite en Angola pour créer l’exploit, les joueurs « du continent » ont loupé de peu la victoire.

L’analyse de Marc Brys sur le match en Angola

Sans limite, Marc Brys descend publiquement son joueur après l'Angola : "Je suis déçu de lui"

Face au quart de finaliste de la CAN 2023, les Lions Indomptables ont seulement engrangé un nul (1-1) après avoir mené au score. Maladroit sur une action offensive des Angolais, Michael Ngadeu a marqué contre son camp (54ᵉ), répondant ainsi à l’ouverture du score de Bryan Mbeumo (11ᵉ). Après la rencontre, Marc Brys a refusé d’enfoncer son joueur qui était de retour en sélection depuis plusieurs mois. Cependant, Olivier Ntcham, milieu de terrain de Samsunspor en Turquie, n’a pas été épargné par son sélectionneur.

En effet, entré en jeu à la place de Christian Bassogog, blessé à la première mi-temps après sa passe décisive à Mbeumo, Ntcham, qui est arrivé chez les Lions Indomptables depuis 2022 (14 sélections), n’a pas brillé. Arrivé sur le terrain en Angola pour assurer un travail bien précis que lui a confié Marc Brys, l’ancien joueur de Swansea s’est complètement troué. Et au moment d’évoquer les points sombres de son équipe lors du match de la quatrième journée des éliminatoires de la Coupe du Monde 2026 contre les Palancas Negras, le nouveau sélectionneur n’y est pas allé doucement.

Cristiano Ronaldo doit-il prendre sa retraite internationale avec le Portugal?

« Un peu déçu d’Olivier Ntcham »

Sans limite, Marc Brys descend publiquement son joueur après l'Angola : "Je suis déçu de lui"

« C’est dommage que Christian ait dû quitter le terrain car il était très dangereux et dominant sur son côté. J’ai dû faire entrer Ntcham, même si sa position principale est 10 ou 8. Mais l’adversaire disposait toujours d’un énorme espace derrière son milieu de terrain, » a d’abord confié Brys, qui va ensuite dire ses quatre vérités sur la prestation du remplaçant de Bassogog.

« J’ai donc demandé à Ntcham de capitaliser sur ces opportunités et d’utiliser ses fortes capacités de tir tout en donnant le meilleur de lui. Mais il ne l’a pas fait, il était trop occupé avec le poste d’ailier. Nous avons essayé de le corriger à la mi-temps mais cela n’a toujours pas fonctionné. Je ne le regrette pas, c’était sa première fois, mais j’ai pensé que ce serait bien d’avoir un joueur capable de tirer à distance. Puisqu’il ne l’a pas fait, j’ai préféré le retirer. Un peu déçu de lui, mais je pense que c’est l’adversaire qui était bon et cette excuse n’est pas valable, » a froidement balancé le technicien.

Un sacré coup à vite digérer pour le joueur

Il s’agit d’une sortie fracassante qui fera sans doute des étincelles dans la tête d’Olivier Ntcham. Toujours dans l’ombre depuis son arrivée dans la sélection A camerounaise, le joueur qui a fait toutes les sélections des jeunes de la France va devoir se préparer sérieusement pour revenir lors des prochains regroupements. En 14 sélections avec les Lions Indomptables, Olivier Ntcham a marqué un but. Avec Marc Brys qui a une méthode très directe, comme il l’a si bien prouvé avec ces récentes prises de parole, les joueurs camerounais sont obligés de mouiller le maillot au risque d’être exposés.

Rappelons qu’après les deux journées récentes des éliminatoires du Mondial 2026, le Cameroun est leader de son groupe avec huit points. Tout va bien normalement pour les Camerounais dans la course pour la prochaine messe mondiale.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *