ghan
dans ,

CAN 2023 : Le sélectionneur du Ghana attaqué à son hôtel

Par

le


Encore un fait qui n’a pas sa place dans le football : le sélectionneur du Ghana, Chris Hughton, a été attaqué par un supporter après la défaite de son équipe. Les Blacks Stars ont trébuché d’entrée face au Cap-Vert, ce dimanche soir.

À l’instar des trois affiches précédentes de cette 34e édition, celle-ci a débuté de manière intense, avec une action de chaque côté dès la première minute. La suite du match a été marquée par une domination globale du Cap-Vert, récompensée par l’ouverture du score juste après le quart d’heure de jeu. Jovane Cabral a buté sur Richard Ofori après une passe en retrait de la droite, et Jamiro Monteiro a conclu dans le but vide (0-1, 17e).

Le sélectionneur du Ghana impuissant face aux Requins Bleus

sélectionneur du Ghana

Le Ghana s’est ensuite réveillé et a déclenché son premier tir grâce à Ransford Königsdörffer, juste avant la demi-heure de jeu. Recevant un centre depuis la gauche, l’attaquant d’Hambourg a croisé trop sa frappe à côté du montant de Vozinha (26e). Les Black Stars ont intensifié leurs efforts après la demi-heure de jeu, avec Königsdörffer frappant sur le poteau avant que Majeed Ashimeru ne trompe Vozinha d’un puissant tir lointain. Malheureusement, le but a été refusé après consultation de la VAR en raison de l’obstruction de la vue du gardien par Königsdörffer sur l’action du but (35e).

Cela n’a fait que retarder l’inévitable. Car 10 minutes après la mi-temps, Alexander Djiku a repris victorieusement de la tête un corner tiré depuis le coin droit par Jordan Ayew (1-1, 56e). Le Ghana a retrouvé de l’élan et a failli prendre l’avantage sur un formidable rush d’Antoine Semenyo sur la gauche, suivi d’un centre non repris par Joseph Paintsil au second poteau alors que le but était grand ouvert (60e).

Emerse Fae doit-il continuer à la tête des Eléphants de la Côte d’Ivoire ?

Malgré quelques opportunités pour le Ghana, les Requins Bleus n’ont pas été satisfaits du résultat. Cabral (83e) puis Garry Rodrigues (90e) ont buté sur Ofori, qui a maintenu l’équipe de Chris Hughton à flot. Cependant, cela n’a pas duré longtemps, car dans le temps additionnel, Garry Rodrigues a profité de la passe décisive de Gilson Benchimol dans une défense ghanéenne défaillante pour pousser le ballon dans le but vide et offrir la victoire au Cap-Vert (1-2, 90e+2).

Le sélectionneur du Ghana passe un sale quart d’heure

Le sélectionneur des Black Stars, Chris Hughton, a été fortement critiqué en raison des résultats très décevants depuis sa nomination en mars 2023. Sa situation s’est encore compliquée avec cette défaite initiale qui suscite des inquiétudes quant à une élimination précoce, similaire à celle de la précédente édition en 2022. Les performances décevantes répétées des quadruples champions d’Afrique sous la direction de Hughton suscitent la frustration des supporters, et l’un d’eux a même dépassé les limites.

En effet, selon le journaliste Saddick Adams, un « fan » des Black Stars a tenté d’agresser le coach irlandais lors du retour de l’équipe à son hôtel. Plusieurs « diplomates » présents à proximité ont dû intervenir pour permettre au technicien de se sortir de cette situation délicate. Le perturbateur aurait été remis à la police ivoirienne et placé en détention. Jusqu’à présent, la Fédération ghanéenne de football (GFA) n’a pas commenté cet incident.

sélectionneur du Ghana

Avec un bilan de 4 défaites en 7 matchs (pour 2 victoires et 1 nul) sous sa direction, Hughton est plus que jamais menacé de perdre son poste. Il devra jouer clairement son avenir jeudi lors du match contre l’Égypte, dans le choc du groupe B de cette CAN. Les Pharaons ont également connu un départ difficile en se contentant d’un match nul face au Mozambique (2-2). 

D’entrée de jeu, le Ghana se retrouve à la dernière place du groupe B, devancé par son adversaire du soir qui occupe la première position, ainsi que par l’Égypte et le Mozambique, ces derniers s’étant départagés plus tôt dans la soirée sur le score de 2-2. Les Black Stars se trouvent déjà sous pression avant le choc contre les Pharaons jeudi. Une nouvelle défaite les placerait pratiquement en situation d’élimination, reproduisant ainsi la situation de la précédente édition. En revanche, le Cap-Vert se positionne de manière idéale, car une nouvelle victoire lui ouvrirait la voie vers les huitièmes de finale.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *