etoo 1
dans ,

CAN 2023 : Samuel Eto’o se prosterne devant l’organisation de la Côte d’Ivoire

Par

le


L’événement tant attendu en ce début d’année chez les amateurs de football démarre ce samedi en Côte d’Ivoire. Toujours cash, Samuel Eto’o a dit ses vérités sur la CAN 2023 qui suscite beaucoup de réactions dans le monde en ce moment.

Nous y sommes, la CAN 2023, tant attendue, va démarrer ce samedi sous le coup de 20h TU au Stade Ebimpé à Abidjan entre la Côte d’Ivoire, pays organisateur, et la Guinée-Bissau. À quelques heures du grand match d’ouverture, les réactions continuent de pleuvoir dans tous les sens en ce qui concerne l’organisation de cette édition. Après les propos cash du président de la CAF, Patrice Motsepe, qui encensait la FIF (Fédération Ivoirienne de Football) et l’État ivoirien pour l’organisation exceptionnelle qui entoure cette 34e édition de la Coupe d’Afrique des Nations, c’est au tour de Samuel Eto’o, le président de la Fecafoot de réagir.

CAN 2023 : Samuel Eto'o se prosterne devant l'organisation de la Côte d'Ivoire

« Les Ivoiriens sont vraiment ingénieux « 

Si certains au Cameroun estiment que la Côte d’Ivoire ne fait rien d’intéressant et qu’il faut attendre la fin de la compétition pour tirer les enseignements de cette CAN 2024, l’ancien Lion Indomptable estime qu’il n’y a pas de débat autour de l’organisation de la Côte d’Ivoire. Dans une discussion avec l’écrivain Louis-César Bancé à Abidjan et relayée par les médias, Samuel Eto’o parle même d’une leçon que les Ivoiriens donnent à l’Afrique et au monde entier.

« La Côte d’Ivoire va donner une leçon au monde entier en termes d’organisation et de savoir-faire », a d’abord commencé le président de la Fédération Camerounaise de Football. « Tout est magnifique en Côte d’Ivoire. Les Ivoiriens sont vraiment ingénieux ! Il faut avoir l’humilité de le dire au vu de ce que je sais étant dans le bois sacré. La Côte d’Ivoire va donner une leçon au monde entier en termes d’organisation et de savoir-faire. Elle n’a pas tort quand elle dit qu’elle offrira la plus belle CAN de tous les temps. Même la FIFA, organisatrice du Mondial, devra prendre des notes... », va marteler Eto’o qui est dithyrambique de l’organisation ivoirienne.

Emerse Fae doit-il continuer à la tête des Eléphants de la Côte d’Ivoire ?

la Côte d’Ivoire et ses moyens colossaux

Il faut le dire, la Côte d’Ivoire est en train de réaliser une masterclass avec la CAN 2023. Réputé comme un pays très festif où la joie de vivre est élevée, le pays des Éléphants n’a pas lésiné sur les moyens pour mettre en place une organisation fantastique. En dehors de quelques petits couacs, comme c’est le cas dans toute œuvre humaine, la quasi-totalité des avis sur place parlent d’une organisation sans précédent sur le continent africain.

Avec près d’1 milliard et demi de dollars dépensés (soit près de 868 milliards de FCFA) pour l’organisation de la CAN de cette année, les Ivoiriens ont, pour certains, tenté de reproduire un remake de la Coupe du Monde 2022 jouée au Qatar. Avec un village de la CAN autrefois décrié par certaines sélections qui finit par faire l’unanimité et les pelouses réservées pour la compétition, tout va dans le même sens.

Les ivoiriens en ébulitions

Actuellement dans le pays de Didier Drogba, l’effervescence est palpable. Que ce soit du côté des supporters qui débarquent pour soutenir leur équipe et les locaux, c’est la fête qui bat son plein. Témoin de la CAN 2021 organisée par son Cameroun, Samuel Eto’o fait preuve d’une grande élégance pour encenser la Côte d’Ivoire malgré la rivalité entre les deux peuples. Pour le moment, tout va bien, et on espère avoir une merveille de CAN, jamais organisée sur le continent africain pour la beauté de la compétition.

Si tout se passe bien cette année, il s’agirait du lancement d’une nouvelle ère en Afrique où la CAF essaie tant bien que mal de mettre en place des organisations qui peuvent rivaliser avec celles européennes, américaines ou asiatiques. Rendez-vous à 20h pour le lancement de la plus belle et grande compétition des nations sur le continent africain.

Que pensez-vous de la sortie de Samuel Eto’o?

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *